17/09/2020 23:00
Le ministère des Transports et des Communication a demandé à l'Autorité de l'aviation civile du Vietnam de travailler avec les autres organes pour discuter avec les partenaires chinois, japonais, sud-coréens, taïwanais, cambodgiens et laotiens, concernant les personnes autorisées à entrer au Vietnam, les procédures d'immigration et les conditions avant l’embarquement dans l’avion à destination au Vietnam.
>>Reprise de vols commerciaux internationaux à partir du 15 septembre
>>Près de 350 citoyens vietnamiens rapatriés d'Australie en toute sécurité

Un avion de Vietnam Airlines à l'aéroport internationale de Nôi Bài, à Hanoï.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Les conditions comprennent un contrôle de la température corporelle, le téléchargement de l’application NCOVI, une déclaration de l’état de santé, une attestation de dépistage négatif au COVID-19 par RT-PCR.

Sur la base des instructions médicales et des exigences du ministère de la Santé pour les personnes entrant au Vietnam, l’Autorité de l’aviation civile est chargée d’informer les compagnies aériennes et les passagers à bord de ces vols des exigences du Vietnam.

Les compagnies aériennes ne vendent des billets qu'à ceux qui ont déjà un visa d'entrée et un lieu de séjour spécifique au Vietnam.

Lors de la vente de billets, les compagnies aériennes sont responsables de vérifier l’attestation de dépistage négatif au nouveau coronavirus émise par un organe compétent local. 12 heures avant l'heure de départ prévue, la compagnie aérienne doit envoyer à l'autorité aéroportuaire une liste des passagers qui doivent effectuer le vol et 30 minutes avant l'heure de départ réelle du vol, une liste détaillée des passagers.

Le ministère des Transports et des Communications confie à l'Autorité de l'aviation civile du Vietnam la mission de demander aux compagnies aériennes, en cas de transport de passagers en transit depuis un pays tiers, d’organiser des cabines séparées pour les personnes en transit en provenance du pays tiers, pour qu’elles ne soient pas dans la même cabine que des personnes en provenance de Chine (Guangzhou), du Japon (Tokyo), de République de Corée (Séoul), de Taïwan (Taipei), du Cambodge (Phnom Penh), du Laos (Vientiane). Des mesures préventives strictes seront appliquées pour assurer la sécurité.

Les vols commerciaux internationaux réguliers ont été interrompus depuis début avril en raison de l'épidémie de COVID-19.

Le 15 septembre, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a autorisé la reprise de vols passagers depuis le Vietnam à destination de Guangzhou (Chine), de Taipei (Taïwan, Chine), de Tokyo (Japon), de Séoul (République de Corée). À partir du 22 septembre 2020, les routes Vietnam - Cambodge (Phnom Penh), Vietnam - Laos (Vientiane) seront rétablies.

La fréquence ne dépasse pas deux vols / semaine pour chaque partie et chaque partenaire (le nombre de vols pourra augmenter en fonction de la situation réelle).

Dans mercredi l'après-midi du 16 septembre, des représentants de compagnies aériennes telles que Vietnam Airlines et Vietjet Air ont déclaré qu'ils étaient prêts à voler à l'étranger.

Vietnam Airlines a annoncé le calendrier des vols vers le Japon à partir du vendredi 18 septembre. Cependant, cela ne concerne que des vols au départ du Vietnam. Les vols retours attend les instructions du ministère de la Santé, a indiqué Dang Anh Tuân, représentant de la compagnie aérienne nationale.

Quant à Vietjet Air, à partir du 29 septembre, cette compagnie aérienne effectuera un vol Hô Chi Minh-Ville - Tokyo (Japon) tous les mardis, un vol Hô Chi Minh-Ville - Séoul (République de Corée) tous les mercredis, un vol Hanoï – Taipei (Taïwan, Chine) tous les jeudis.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.