13/08/2019 20:59
Le développement rapide de l’e-commerce au Vietnam a entraîné le développement du portefeuille électronique, appelé aussi "e-wallet", de même que celui des cartes bancaires.
>>L'augmentation des ventes de produits d’assurance via les plateformes d’e-commerce
>>L´accroissement rapide des achats en ligne au Vietnam
>>E-commerce: grande opportunité d’exportation pour les entreprises

Le paiement via les cartes et les portefeuilles électroniques est en forte progression au Vietnam. Photo: TTD/CVN

Le portefeuille électronique est un système web dédié, une application mobile qui vous permet de régler vos achats en ligne. Il stocke vos données personnelles (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone) et vos données bancaires (numéro de carte bancaire, date d’expiration, cryptogramme visuel) au même endroit.

Comparé au paiement en argent liquide, le portefeuille numérique permet aux utilisateurs d'économiser des dizaines de millions par an, grâce aux promotions des opérateurs. Il s’agit d’une solution de payement pratique, rapide et… à la mode.

Lê Huynh Thuy Vi, 23 ans, employée à Hô Chi Minh-ville, ouvre son téléphone et commande deux thé au lait chez T.C Shop, qui se trouve près de son bureau. Un thé au lait coûte 52.000 dôngs, et avec le prix de livraison de 22.000 dôngs,  elle doit régler 126.000 dôngs en argent liquide. En utilisant l’application du porte-monnaie électronique G.F, elle aurait économisé 74.000 dôngs pour cet achat, grâce à une réduction de 50% du prix de cette boutique de boisson.

En outre, Lê Huynh Thuy Vi accumule des points dans ce portefeuille électronique pour ses prochains achats sur Internet. Ces points sont peut-être convertis en billets de cinéma, en vouchers de restaurants ou de spa... "Grâce au paiement en ligne, j’économise environ 10 millions de dôngs par an", se réjouit Thuy Vi.

Lê Hân (26 ans, domiciliée à Hô Chi Minh-Ville) et ses trois amies utilisent régulièrement des portefeuilles électroniques pour leurs achats sur Internet.

Par exemple, en payant des billets de cinéma par un porte-monnaie électronique, Lê Hân bénéficie d’une réduction de 79.000 dôngs, au lieu de 110.000 dôngs en argent liquide. Dans les restaurants, elle utilise le code QR, car les factures sont réduites de 15%. Chaque mois, grâce aux cartes et portefeuilles électroniques, Lê Hân économise en moyenne de 15 à 20% de ses dépenses par rapport à la méthode traditionnelle de paiement.

Trân Minh Hung, 28 ans, dans l’arrondissement de Tân Binh, utilise régulièrement les cartes de crédit de banques domestiques et étrangères pour bénéficier de promotions telles que convertissement de points en cadeaux, réductions pour les restaurants, versements échelonnés à un taux d'intérêt de 0% pour des produits électroniques...

Plus de 4 millions de portefeuilles électroniques

Ce type de paiement conquiert un nombre croissant de jeunes adeptes des nouvelles technologies. Il suffit d’un smartphone pour faire des transactions  rapides  et en toute sécurité. Actuellement, environ 40% des Vietnamiens ont accès aux services financiers, surtout dans les grandes villes.

Selon l’Association des cartes bancaires du Vietnam, en 2018, la valeur totale via ces types de paiement s'est élevée à 3.057 milliards de dôngs, en hausse de 28% par rapport à 2017. Le paiement par carte internationale est passé de 15% en 2017 à 17% en 2018.

Le nombre de portefeuilles électroniques connectés à des comptes bancaires dépasse 4 millions. Selon la Banque d'État, la valeur moyenne d'une transaction est d’environ 1,7 million de dôngs/mois. Avec le développement des achats en ligne, l’avenir des portefeuilles électroniques et des cartes de crédit est très prometteur.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.