Plus de 1.000 travailleurs migrants grugés au Cambodge sont secourus

Le Vietnam et le Cambodge ont sauvé plus de 1.000 citoyens vietnamiens qui ont été amenés à travailler illégalement au Cambodge, a déclaré jeudi 22 septembre à la presse à Hanoï la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.

>> L’ambassade du Vietnam au Cambodge s’efforce de rapatrier des citoyens vietnamiens

>> Travailleurs migrants fuyant un casino au Cambodge remis au Vietnam

Y Liên, une ouvrière vietnamienne de 16 ans, a été dupée et emmenée à travailler illégalement au Cambodge. Elle a été secourue le 20 août. 
Photo : VNA/CVN

La diplomate a dit que le ministère et les organes de représentation du Vietnam accordaient une attention particulière à la protection des citoyens, car un grand nombre de ressortissants vietnamiens ont été dupés par des intermédiaires et emmenés à travailler illégalement au Cambodge.

Récemment, sous la direction étroite du ministère des Affaires étrangères, les organes de représentation du Vietnam au Cambodge ont pris l’initiative de travailler avec les autorités hôtes pour élargir les enquêtes, vérifier et secourir les Vietnamiens migrants grugés.

Le ministère et les organes de représentation des deux pays ont travaillé efficacement avec des unités telles que le haut Commandement des garde-frontières, le Département de l’immigration du ministère de la Police et des localités du Sud (Kiên Giang, An Giang, Tây Ninh et Long An), créant ainsi conditions favorables pour l’identification et le rapatriement des citoyens vietnamiens.

Au 21 septembre, plus de 1.000 Vietnamiens ont été secourus et des milliers d’autres ont reçu un soutien juridique, selon la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

Entre-temps, les organes compétents du Cambodge ont également activement aidé les organes de représentation du Vietnam. Depuis début septembre, le Cambodge a effectué des descentes dans des organisations criminelles qui détenaient et forçaient des employés à travailler illégalement, portant le nombre de victimes secourues à environ 400.

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères et les organes de représentation continueront à collaborer étroitement avec les localités et la partie cambodgienne pour renforcer la protection consulaire des citoyens au Cambodge, régler rapidement les problèmes qui se posent, rapatrier les victimes d’escroqueries et du travail illégal et, surtout, assurer leur droits et intérêts légitimes.

VNA/CVN