14/05/2019 18:51
Le Japon est un marché clé du secteur du tourisme vietnamien. L’échange de voyageurs entre les deux pays pourrait dépasser l’objectif fixé de 1,5 million d’arrivées en 2020.
>>Le Vietnam renforce sa connectivité aérienne avec les marchés touristiques
>>Promouvoir la coopération touristique entre le Vietnam et le Japon

Le Japon est un marché clé du secteur du tourisme vietnamien.
Photo: VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré la chargés d'affaires de l'ambassade du Vietnam au Japon, Lâm Thi Thanh Phuong, lors d’un colloque tenu le 14 mai à Tokyo visant à présenter le tourisme de la ville côtière de Dà Nang (Centre).

Le nombre de touristes vietnamiens et japonais dans chaque pays a dépassé un million d’arrivées en 2017 et atteint 1,2 million en 2018, dont 826.000 Japonais et 390.000 Vietnamiens.

Selon Lâm Thi Thanh Phuong, cette hausse est due à l’augmentation du nombre de vols directs entre les deux pays. Chaque semaine, quelque 120 vols reliant le Vietnam au Japon sont expoités par les deux compagnies aériennes vietnamiennes Vietnam Airlines et Vietjet. Bamboo Airway ouvrira prochainement des lignes directes entre les deux pays.

L’échange de touristes entre le Vietnam et le Japon continuera d’augmenter dans le contexte de bonnes relations bilatérales et de la circulation favorable, a-t-elle estimé.

Pour sa part, le directeur adjoint du Service du tourisme de Dà Nang, Nguyên Xuân Binh, a affirmé que sa localité s’attachait à attirer des touristes venus des marchés de pointe, dont le Japon.

La ville côtière centrale de Dà Nang a de nombreux produits touristiques adaptés aux visiteurs du pays du Soleil-Levant tels que le tourisme de villégiature, le MICE (Meetings, Incentives, Conferences and Exhibitions, aussi appelé M&E pour Meetings & Events), l'expérience culturelle ou l'organisation de mariages..., a-t-il dit.

En 2018, environ 160.000 voyageurs japonais sont arrivés au Vietnam via l'aéroport international de Dà Nang.

Cependant, ce chiffre est encore assez modeste en comparaison avec le potentiel touristique de Dà Nang, et du Centre en général, a-t-il affirmé, ajoutant que cela est expliqué par le fait que la promotion de l’image de Dà Nang auprès des touristes japonais est limitée.

En même temps, Shin Suzuki, directeur général de la compagnie JK Information, a déclaré que Dà Nang était une belle et attrayante destination, proposant une cuisine délicieuse et abritant de nombreux sites historiques. Cependant, le nombre de touristes japonais à Dà Nang n’est pas considérable.

Cependant, Shin Suzuki, qui l'a déjà visitée à dix reprises, a affirmé que le nombre de visiteurs japonais dans cette ville devrait être multiplié par trois, cinq, voire dix fois dans l’avenir.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle