07/11/2019 23:16
L’exposition "Uom" (Pépinière) des artistes Doàn Van Toi, Hà Thuy Hang et Châu Lê Hoàng Gia se tiendra du 8 au 25 novembre au Centre d'art contemporain Vincom (VCCA), à Vincom Mega Mall Royal City, à Hanoï.
>>Séminaire sur l'art contemporain asiatique à Hanoï
>>Deux expositions à ne pas manquer à Hanoï
>>Vincom: En finir avec "la planète plastique"

Le tableau "Champs" au format 3 x 12 m du peintre Doàn Van Toi.
Photo: Vin/CVN

Cette exposition présentera les nouvelles créations de ces artistes, qui sont les nouveaux visages potentiels de la nouvelle génération de l'art contemporain vietnamien.
 
L’événement marquera une étape dans la vie professionnelle de chacun après presqu’un an de participation au programme "Pépinières de jeunes artistes talentueux du VCCA". Il présentera des œuvres réalisées en 2019 avec des techniques diverses telles que peinture, vidéo, sculpture, installation.
 
Pour Doàn Van Toi, c'est la première fois qu'il crée une peinture de grande taille (format 3 x 12 m) - le tableau Champ qui associe différents matériaux. L'œuvre s'inspire des champs récoltés dans ses souvenirs d'enfance avec un espace ouvert et vivant. On y voit aussi l’anxiété et la réflexion de l’artiste devant la disparition progressive des paysages ruraux sous les coups de boutoir de l'urbanisation.
 
Doàn Van Toi a habilement combiné la peinture à l'huile avec de la terre, de la pierre, du sable, de la sciure de bois, du verre, des cendres - des éléments faciles à trouver en ville. Ce que ce jeune artiste désire, c'est de faire apparaître la réalité sociale sur la toile.
 
Dào Tam Xuân, un personnage du théâtre classique, joué par l'"Artiste du Peuple" Mân Thu, dans l'œuvre d'installation "Vibrations lentes" de Hà Thuy Hang.
Photo : Vin/CVN

Poursuivant son voyage d’exploration des relations entre la société contemporaine et l'art traditionnel vietnamien, Hà Thuy Hang présente Vibrations lentes. Il s'agit d'une installation interactive vidéo/audio inspirée par les vibrations lentes mais subtiles de la musique traditionnelle. L'ingéniosité de Hà Thuy Hang s'exprime également par la création d'un dialogue et d'une cohérence pour le canal audio et vidéo - éléments qui existent indépendamment dans l'ensemble de l’œuvre. Ce qui permet au public d’interagir activement avec l’œuvre, pour avoir ses propres sentiments.
 
La série de peintures, de sculptures et d’installation de Châu Lê Hoàng Gia est une exploration diversifiée des matériaux d'art. À travers les tableaux Sur le fossé de la porte, Le couloir, La chambre, La fenêtre peints du charbon de bois, de feuilles ou l'installation Instabilité en bois, il a utilisé des matériaux proches et étroitement liés à sa vie personnelle comme moyen d’enregistrer des réflexions sur sa présence dans les espaces où il vivait.

L'œuvre "La chambre" de Châu Lê Hoàng Gia.
Photo : Vin/CVN

En particulier, l’œuvre Pas à pas est une combinaison unique d'animation - peinture - son qui exprime l'interrogation de l'auteur sur sa position dans l'environnement naturel qui n’est pas régi par le développement et les règles sociales.
 
D’après le curateur Lê Thuân Uyên, "dans cette exposition, les artistes tentent tous d’aller au-delà de leur zone de confort. Ils se lancent dans un défi avec un tout nouveau matériau.
 
Mizuki Endo, directeur artistique du VCCA, affirme que les trois artistes participant à l'exposition sont talentueux et explore des terrains inconnus. "Je me rends compte qu'ils ont certaines similitudes, exprimées dans la manière dont ils exploitent et apportent des valeurs culturelles  vietnamiennes à la pratique artistique contemporaine. Le VCCA espère que cette exposition sera une première étape pour leur permettre d’aller plus loin dans la voie de l’art", souligne Mizuki Endo.
 
"Le couloir" de Châu Lê Hoàng Giang fait du charbon de bois et de feuilles.
Photo: Vin/CVN

Dans le cadre de l'exposition, le VCCA organisera un échange avec les artistes le 9 novembre.
 
Le programme de développement des jeunes talents VCCA 2019 est un projet global et à long terme visant à trouver et soutenir de jeunes artistes vietnamiens prometteurs. Le processus d’accompagnement est divisé en plusieurs étapes: fourniture d’informations, de connaissances interdisciplinaires ainsi que  de compétences générales pour les artistes, échange en profondeur de performances de travail et organisation d’expositions dans le pays et à l’étranger.
 

Hà Thuy Hang
 
Hà Thúy Hằng (1989) est diplômée en musicologie de l'Académie nationale de musique en 2014. Formée à la musique classique, elle s'est consacrée à la musique contemporaine et a étudié au Centre de formation expérimentale en musique et en art (Domdom). Elle s'intéresse à la modernité de la musique traditionnelle vietnamienne. Elle explore et crée toujours sa propre façon de jouer improvisée avec des matériaux issus de la musique vietnamienne et des instruments traditionnels combinés à la musique électronique et à la nouvelle musique.
 
Doàn Van Toi
 
Doan Van Toi (1989) a une licence des arts, spécialité peinture, de l'École des beaux-arts du Vietnam. Il a pratiqué principalement avec le langage de la peinture, en utilisant une variété de techniques tels que toile, huile, matériaux synthétiques... Il s’intéresse au paysage, en particulier les vastes champs représentés par le mélange de matériaux ainsi que le traitement de surface de manière individuelle.
 
Châu Lê Hoàng Gia
 
Châu Le Hoàng Gia (1995) est diplômé de la Faculté des beaux-arts de l'Université des arts de Huê en 2018. Il étudie et explore divers matériaux dans son travail notamment la vidéo, la sculpture et les arts visuels. Il a également partagé ses préoccupations sur la façon de transformer les matériaux, ainsi que sur la manière de combiner différentes formes d'art dans le processus de création.
 

Huong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.