11/09/2020 22:34
Le Vietnam réaffirme son engagement et sa première priorité à la mission de protéger des enfants et souhaite intensifier la coopération avec les pays en la matière. C'est ce qu'a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, lors d’une réunion du Conseil de sécurité pour discuter sur les enfants en temps de conflits armés, le 10 septembre à New York.
>>Le Vietnam exprime ses préoccupations concernant l'impact des conflits armés sur les enfants
>>L'ONU discute de la protection des civils dans les conflits armés

De nombreux enfants au Burkina Faso ne peuvent pas aller à l’école à cause de la violence dans ce pays.
Photo : AFP/VNA/CVN

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a exprimé son inquiétude sur la croissance des attaques dans les écoles et l’utilisation des écoles à des fins militaires, ce qui a obligé les enfants dans les régions de conflits à ne pas pouvoir venir à l’école et avoir accès aux services de base. Le diplomate vietnamien a souligné le rôle principal du pays dans l’intensification des mesures de protection des enfants. Il a proposé l’élaboration des mesures concrètes pour régler la situation, reconstruire des écoles détruites durant les conflits pour garantir l'accès à l'éducation des enfants. Il a appelé la communauté internationale à promouvoir les engagements de mobiliser des ressources pour protéger les enfants dans les écoles.

La réunion a vu entre autres la participation de la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Virginia Gamba, la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) Henrietta Forte, la Coalition mondiale pour protéger l'éducation contre les attaques (GCPEA) et des représentants de 15 pays membres de l’ONU

Lors de la réunion, les participants ont adopté une Déclaration du Président du Conseil de sécurité sur le sujet des enfants en temps de conflit armé. Les pays ont affirmé s’intéresser toujours et donner la priorité au développement des enfants. Ils ont insisté sur la nécessité de garantir l’accès des enfants à l’éducation, notamment dans le contexte de COVID-19. Ils ont reconnu que les attaques et les violences aux écoles nuisaient au développement des enfants en temps de conflit armé et laissaient d’autres conséquences graves. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le delta du fleuve Rouge et la région côtière du Nord-Est Le delta du fleuve Rouge et le littoral du Nord-Est comprennent la capitale Hanoï et dix provinces et villes que sont Vinh Phuc, Bac Ninh, Hai Duong, Hung Yên, Thai Binh, Hà Nam, Ninh Binh, Nam Dinh, Hai Phong et Quang Ninh, incluses dans la Région économique clé du Nord.