28/02/2021 21:04
Les hauts plateaux du Centre (Tây Nguyên) deviennent la nouvelle adresse des investisseurs, de nombreuses sociétés y ayant déversé des milliers de milliards de dôngs.
>>Deux projets de centrales éoliennes autorisés à Dak Lak
>>Renforcement de la coopération entre le Tây Nguyên et le Japon
>>Dak Lak cherche à attirer les investisseurs russes dans différents secteurs

La centrale solaire de Sê Sam 4, dans le district Ia H'Drai (province de Kon Tum). Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

Début 2021, le groupe T&T a proposé à la province de Dak Lak de construire cinq projets à grande échelle dans la ville de Buôn Ma Thuôt : zone urbaine commerciale et de services d'Ea Tam ; complexe d'hôtels 5 étoiles, de zones commerciales et de logements commerciaux ;  villas Ea Kao ; terrain de golf Ea Kao Lake et centre culturel provincial.

Le Tây Nguyên possède un grand potentiel d'ensoleillement et de vent. Avec de 2.000 à 2.600 heures d'ensoleillement/an et une vitesse du vent très élevée, ces dernières années, cette terre a connu de nombreux projets d'énergie solaire et éolienne. Par conséquent, les provinces du Tây Nguyên ont placé les énergies renouvelables au cozeur de leur stratégie de développement économique.

En plus de Dak Lak, le géant T&T a également présenté l'idée d'investir dans la zone urbaine d'écotourisme du lac Dak R’tih dans la province de Dak Nông avec un "super" fonds d'investissement d’environ 2 milliards d'USD. En outre, T&T a officiellement lancé la construction du projet du centre commercial Dak Mil, avec un montant total de près de 645 milliards de dôngs.

Avec une superficie naturelle de plus de 54.000 km², classées 3e dans les 6 régions économiques clés du pays, les 5 provinces des hauts plateaux du Centre  (Kon Tum, Gia Lai, Dak Lak, Dak Nông et Lâm Dông) possèdent de nombreux potentiels et avantages.

Destination de choix des investisseurs

Plantation des caféiers bio en faveur du développement durable dans la province de Dak Lak.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Si dans le passé, le Tây Nguyên n'avait pas reçu d'attention adéquate, cette région s'affirme de plus en plus comme une destination de choix des investisseurs. En plus de T&T Group, de nombreux autres groupes tels que Vingroup, FLC, Him Lam, Hung Nhon Group... débarquent également dans les Hauts plateaux du Centre. Des dizaines de milliers de milliards de dôngs ont été investis dans des projets urbains, d'énergies renouvelables et d'agriculture de haute technologie.

Les groupes De Heus et Hung Nhon ont lancé le projet de complexe agricole de haute technologie DHN Dak Lak, avec un investissement total de 66 millions d'USD. En outre, ils prévoient également d'investir dans une zone d'élevage high-tech DHN Gia Lai.

Vu Manh Hùng, président du Conseil d'administration du groupe Hung Nhon, a déclaré que le Tây Nguyên présente de grands avantages dans l'agriculture. Ses grandes zones de prairie est très appropriées pour le développement de l'élevage à grande échelle, ainsi Hung Nhon a décidé de mettre en œuvre des projets d'investissement à Dak Lak et Gia Lai. "C'est la terre idéale pour le développement de l'élevage biologique et de haute technologie", a-t-il souligné.

Le riz de Phu Thiên, une des spécialités de la province de Gia Lai.
Photo : Net/CVN

Ces dernières années, le Tây Nguyên a reçu une nouvelle vague d'investissements. Dak Lak, sur la période 2016-2020, a attiré plus de 273 projets d'investissements totalisant plus de 28.710 milliards de dôngs. De nombreux projets ont été mis en œuvre, apportant efficacité et contribution importante aux recettes budgétaires provinciales.

Selon Dinh Xuân Ha, directeur du Service du plan et de l'investissement de la province de Dak Lak, au cours de la période 2016-2020, l'économie provinciale a atteint une bonne croissance, un taux annuel moyen de plus de 8%. "L'attraction de nombreux projets et capitaux d'investissement a créé un moteur de croissance pour Dak Lak ces dernières années", a-t-il affirmé.

Pour Gia Lai, au cours des 5 dernières années, cette localité comptait 515 projets cumulant plus de 830.000 milliards de dôngs, soit respectivement 5 fois et 6 fois plus qu'à la période 2011-2015.

Pendant la période 2016-2020, Kon Tum a approuvé la politique d'investissement pour 184 projets validés, avec un capital social total de 20.610 milliards. Dans lequel, de nombreux grands investisseurs tels que Vingroup, TH se sont intéressés à la mise en œuvre de projets dans cette province.

Les provinces du Tây Nguyên ont connu une forte transformation. L'investissement privé a créé une nouvelle physionomie à cette région.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.