18/04/2019 17:03
Ce pouvait être un piège pour un premier match sur terre battue cette saison, ce fut une promenade de santé et un sacré avertissement pour la concurrence: Rafael Nadal a spectaculairement balayé Roberto Bautista Agut mercredi 17 avril à Monte-Carlo.
>>Masters 1000 de Monte-Carlo: Djokovic se fait très peur
>>Masters 1000 de Monte-Carlo: pas de cadeau pour Shapovalov

L'Espagnol Rafael Nadal face à son compatriote Roberto Bautista Agut en 16e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, le 17 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

Nombre de ses collègues du sommet de la hiérarchie du tennis ont connu des débuts difficiles en Principauté voire complètements ratés, comme Kei Nishikori, le finaliste 2018 éliminé mercredi dès son entrée en lice.

Le roi Nadal, lui, a tout juste eu le temps de vérifier son arsenal de coups et de tics: balayage de la ligne de fond, tirage de slip, gammes de revers, de coups droits, coups courts croisés ou amortis long de ligne, et même volées... Tout paraît en place. En 1h16 il a infligé un cinglant 6-1, 6-1 à Bautista Agut.

"C'est un très bon début aujourd'hui, a commenté le triple tenant du titre. C'était mon premier match sur terre battue depuis presque un an et chaque victoire aide pour la confiance dans son physique et dans son jeu".

Pas de doute, le Majorquin est là et bien là. La blessure au genou droit qui l'a poussé à déclarer forfait à Indian Wells en mars avant sa demi-finale contre Roger Federer puis à renoncer au tournoi de Miami et à ne reprendre la compétition que sur la terre monégasque, semble oubliée.

Jouer avec la douleur 

"Je ne peux pas dire que je n'ai pas mal du tout. Un joueur professionnel joue avec la douleur. Mais ça ne m'a pas du tout handicapé", a-t-il commenté.

Bautista Agut, qui avait déjà un match sur terre dans les jambes, a bien cherché à s'engouffrer dans chaque petite ouverture laissée par son adversaire. Mais il y en eut très peu, à croire que Nadal se laissait parfois déborder exprès pour travailler son jeu de défense.

Si bien que la réserve affichée avant son premier match sur sa surface fétiche apparaît désormais comme de l'humilité excessive.

Prochaine étape sur la route d'un 12e sacre en Principauté, un 8e contre le Bulgare Grigor Dimitrov (28e) qui s'est défait de l'Allemand Jan-Lennard Struff (44e) 7-6 (7/2), 6-4.

La surprise du jour a été créée par le Français Pierre-Hugues Herbert (49e) qui a écarté Nishikori (6e) 7-5, 6-4.

"Je suis super heureux, c'est la première fois que je gagne contre Nishikori", a savouré Herbert qui avait déjà brillé la veille contre l'Espagnol Fernando Verdasco (38e) 6-4, 6-4.

Le dos de Simon 

"J'ai fait un super match en sauvant beaucoup de balles de break", a souligné le Français qui a en effet effacé les 10 balles de break concédées.

En 8es il affrontera le Croate Borna Coric (13e). L'Alsacien est le dernier Français en lice après le forfait dans la matinée de Gilles Simon (26e) qui devait affronter l'Italien Fabio Fognini (18e).

Le Français Pierre-Hugues Herbert contre l'Espagnol Fernando Verdasco au tournoi de Monte-Carlo, le 16 avril à Monaco. 
Photo: AFP/VNA/CVN

"La raison de mon forfait... le dos, a expliqué le Niçois de 34 ans. J'ai passé une mauvaise nuit, le dos enflammé et il n'y avait pas grand chose à faire. J'ai essayé de me faire manipuler, mais ça fait trop mal."

Il avait confié la veille après sa victoire au premier tour être "fatigué", sans évoquer de douleurs au dos.

"Je me suis fait mal à Miami, a-t-il reconnu mercredi 17 avril. Jusque-là, c'était une gêne. Mais là, ça m'a réveillé à 6h du matin, c'est super aigu".

Autre match très attendu de la 4e journée, le duel entre le N°3 mondial Alexander Zverev à l'étoile montante canadienne Felix Auger-Aliassime (33e).

Mais ce dernier n'a pas pesé bien lourd face à l'Allemand qui s'est montré très solide pour s'imposer 6-1, 6-4 en 1h18. Il affrontera Fognini pour une place en quarts.

Le Grec Stefanos Tsitsipas (8e) a également réussi ses débuts face au Kazakh Mikhaïl Kukushkin (42e), qu'il a écarté 6-3, 7-5 pour retrouver le Russe Daniil Medvedev (14e) en 8es.

Pour ses débuts, le finaliste du dernier Roland-Garros Dominic Thiem (5e) a imposé sa loi au Slovaque Martin Klizan (50e) 6-1, 6-4. Il affrontera le Serbe Dusan Lajovic (48e).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Hanoï accueille près de 14,4 millions de visiteurs en six mois Hanoï a accueilli près de 14,4 millions de visiteurs depuis le début de l’année (+9,5% sur un an) dont 3,3 millions d’étrangers (+10,6%), a annoncé le Service municipal du tourisme.