11/01/2019 23:24
Comme l’Australie dépense chaque année 600 milliards de dollars en importations, elle est un marché prometteur pour le Vietnam.
>>Exportation de fruits du dragon à chair rouge vers l’Australie
>>Les exportations de fruits et légumes devrait dépasser 4 milliards de dollars
>>Échanges commerciaux Vietnam - Australie: opportunités offertes par des accords de libre-échange
>>An Giang: un premier lot de mangue tricolore expédié en Australie

En 2019, le longane vietnamien commencera à être vendu en Australie.
Photo: VNE/CVN

Le commerce entre le Vietnam et l'Australie a augmenté de près de 10% par an en moyenne au cours de ces dix dernières années. L'Australie est actuellement le 8e exportateur et le 12e importateur pour le Vietnam. Ce dernier est le 14e partenaire commercial de l’Australie, import et export confondus.

Chaque année, l’Australie dépense de 1,7 à 2 milliards de dollars pour importer des fruits et légumes, tandis que le Vietnam en importe pour 20 millions de dollars.

Ces dernières années, le nombre de produits vietnamiens exportés vers l'Australie a augmenté, avec l'introduction de nombreux nouveaux produits agricoles tels que le litchi, la mangue et le fruit du dragon.

Le marché australien, fort de 20 millions de personnes, applique des normes élevées pour les mesures phytosanitaires. Les exportateurs vietnamiens doivent donc garantir une qualité supérieure, modifier leurs méthodes d'accès au marché et choisir les produits les mieux adaptés.

Le poisson tra (pangasius) vietnamien est un cas exemplaire de réussite. Actuellement, le Vietnam détient 98% des parts du marché australien. Après des années de difficultés sur les marchés européen et américain, les entreprises vietnamiennes ont porté une attention particulière au développement des poissons reproducteurs, des procédures de récolte et de transformation et à la définition des segments de marché cibles.

Dans le même temps, il a été conseillé aux entreprises domestiques d'effectuer des études sur le marché australien et de s’informer des politiques préférentielles appliquées aux produits vietnamiens dans le cadre de l'accord de libre-échange ASEAN - Australie - Nouvelle-Zélande (AANZFTA).

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.