29/03/2020 10:57
Le docteur Dinh Huynh Linh tient le pari de faire participer un millier de Vietnamiens à terminer le marathon sous la barre des 4 heures. Un challenge ambitieux qu’il s’efforce à réaliser grâce à son projet à but non lucratif.
>>Succès incontestable pour l’ultra-trail d’Angkor 2020
>>Marathon international Techcombank de Hô Chi Minh-Ville 2020
>>Les coureurs vietnamiens remportent le Marathon en sentier du Vietnam 2020

Le docteur Dinh Huynh Linh parcourt des dizaines de kilomètres en une semaine.
Photo : CTV/CVN

Le docteur Dinh Huynh Linh est l’un des meilleurs coureurs amateurs du pays. Bien qu’il soit très occupé par son travail à l’Institut national de cardiologie, il profite de son temps libre pour s’entraîner en vue du marathon de Boston, le plus ancien et le plus prestigieux des États-Unis. Cet événement fait partie du World Marathon Majors, une compétition regroupant six marathons majeurs (New York, Chicago, Boston, Berlin, Tokyo et Londres).

Développer la communauté des "runner"

"Le marathon de Boston fait rêver de nombreux coureurs. Cependant, il ne suffit pas de s’inscrire pour pouvoir y participer. Les coureurs doivent atteindre au préalable un chrono de référence, en fonction de leur sexe et de leur âge. Pour décrocher mon billet, j’ai dû beaucoup m’entraîner", confie-t-il.

Dinh Huynh Linh s’est qualifié grâce à son bon chrono au marathon de Séoul 2019 (2:56:18). Il suit actuellement des programmes d’entraînement élaborés par ses soins pour améliorer ses performances.

"J’ai comme objectif de courir le marathon de Boston 2020 en moins de 2h55", partage Dinh Huynh Linh.

"Le circuit comprend des descentes très raides. De plus, le climat est instable, des journées ensoleillées alternant avec du mauvais temps", explique-t-il. Il s’entraîne le matin, le midi ou le soir, selon son emploi du temps.

"Pour beaucoup de personnes, la course à pied est un sport assez monotone. Mais pour moi, c’est un sport aux multiples avantages qui joue une partie importante dans ma vie. Sa pratique régulière permet de renforcer le système immunitaire, d’augmenter les capacités cardiaques, de réduire le stress, d’améliorer le sentiment de bien-être et le contrôle personnel, d’éviter le diabète", souligne-t-il.

La course à pied est bonne pour la santé.
Photo : VNA/CVN

L’idée de développer la communauté des "runner" au Vietnam a germé dans son esprit il y a des années. En 2014, il a créé avec une dizaine d’amis le site web chay365.com afin de partager leurs connaissances sur la course  longue distance. "Comment réussir son premier marathon ?", "Quelles sont les blessures les plus fréquentes ?", "Pourquoi courir ?", "Quel est le meilleur moment pour courir ?", voici quelques-unes des questions auxquelles chay365.com tente de répondre.

Selon les fondateurs du site, tout le monde peut pratiquer la course à pied. On s’améliore en perfectionnant sa technique, son régime alimentaire, et pas seulement en faisant des entraînements intensifs.

"Nous avons beaucoup appris de nos erreurs. Nous souhaitons les partager. Nous ne sommes pas des athlètes professionnels, ni coureurs d’élite. Nous sommes juste des gens ordinaires, qui courront pour améliorer notre santé et considérons ce sport comme une passion", écrivent-ils sur leur site.

Une source d’inspiration

Cette année, Dinh Huynh Linh a l’ambition d’aider un millier de Vietnamiens à courir le marathon en moins de 4 heures. Pourquoi un tel chrono ? Courir un marathon sous les 4 heures (ce qui équivaut à une vitesse moyenne de 10,5km/h) témoigne d’une certaine endurance, nécessite  de la volonté et de l’énergie.

Parmi les personnes capables de terminer un marathon, 30-40% sont en-dessous des 4 heures. Le pays compte environ 3.000 coureurs ayant fini un marathon, dont seulement 10% sous les 4 heures.

Si ce chiffre s’élève à 1.000, ce sera un nouveau jalon dans le mouvement de course à pied à long distance au Vietnam. "Ces marathoniens seront une source d’inspiration pour beaucoup de gens", estime Dinh Huynh Linh.

Selon lui, à l’heure actuelle, il faut être très prudent en raison de l’épidémie de COVID-19. Cependant, cela ne signifie pas qu’il faille rester chez soi. Une étude publiée récemment dans la prestigieuse revue médicale The Lancet a montré qu’en Chine, les personnes âgées souffrant d’une pneumonie ou de maladies cardiaques étaient les plus vulnérables face au nouveau coronavirus. Autrement dit, un faible système immunitaire est un facteur favorable au virus. Or, il est prouvé que la pratique d’une activité physique régulière stimule le système immunitaire. Le stress et la fatigue l’affaiblissent, il devient plus vulnérable aux attaques pathogènes. En plus de participer au renforcement du système immunitaire, faire du sport agit positivement sur le bien-être physique et mental.


Le marathon de Boston reporté en septembre

L’édition 2020 du marathon de Boston prévue initialement le 20 avril a été reportée au 14 septembre en raison de l’épidémie de COVID-19. "En matière de santé et de sécurité, nous nous inspirons des conseils des responsables chargés de protéger le public", a déclaré le directeur général de l’organisation Tom Grilk. Le gouverneur du Massachusetts avait déclaré l’état d’urgence le 10 mars. Les organisateurs de cet événement ont pris cette décision après avoir rencontré le maire de la ville Martin Walsh.

Pour la première fois, cette 124e édition du plus vieux marathon du monde (1897) n’aura pas lieu en avril. S’il est maintenu au 14 septembre, il viendra enrichir "l’automne des marathons" aux côtés de ceux de Berlin (27 septembre) et de Chicago (11 octobre).


Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Forum du tourisme de Huê 2020 Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a organisé dimanche 31 mai le Forum du tourisme de Huê 2020, dans le but de relancer le secteur touristique local durant et post-COVID-19.