26/07/2021 22:24
Le Dewan Rakyat (Chambre des représentants) de Malaisie a convoqué lundi 26 juillet une réunion extraordinaire dans le contexte où ce pays d'Asie du Sud-Est impose l'état d'urgence pour limiter la propagation de l'épidémie de COVID-19.
>>Coronavirus : évolutions épidémiques au Cambodge, en Indonésie et en Malaisie
>>Augmentation de nouveaux cas de COVID-19 dans les pays d’Asie du Sud-Est

Une réunion de la Chambre des représentants de Malaisie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Il s'agit de la 4e réunion extraordinaire de la Chambre des représentants de Malaisie dans son histoire, marquant son retour après une interruption de 7 mois.

Environ 220 députés se réunissent du 26 au 29 juillet et le 2 août. Au cours de la réunion de cinq jours, le Premier ministre Tan Sri Muhyiddin Yassin annoncera le Plan national de relance (NPP), une stratégie pour sortir de la crise sanitaire.

En outre, les ministres publieront des déclarations sur l'état d'urgence, un plan d'action pour répondre à la pandémie, un programme de vaccination et des plans de soutien économique.

Ensuite, les ministres devront répondre aux questions des députés.

Le Parlement de Malaisie ne se réunit pas cette année car le pays impose l'état d'urgence du 12 janvier au 1er août en raison d'un nombre croissant de nouveaux cas et de décès dus au COVID-19.

Au Laos, le ministère de la Santé a déclaré augmenter la durée d'isolement et de surveillance médicale pour les travailleurs migrants, en particulier ceux revenant de Thaïlande, en raison d'inquiétudes concernant le processus d'incubation de la maladie plus longue que la période d'isolement actuelle ou le risque de réinfection par le COVID-19.

Injection du vaccin anti-COVID-19 à Vientiane.
Photo: VNA/CVN

Selon le ministère laotien de la Santé, 35% des travailleurs laotiens récemment rentrés chez eux sont positifs au variant Delta.

Après guérison, ces cas doivent être isolés pendant encore 14 jours et bénéficier d'une surveillance médicale pendant sept jours.

De plus, les travailleurs entrant au Laos qui n'ont pas de COVID-19 doivent également être isolés pendant 14 jours dans des centres désignés par les autorités.

Ces dernières 24 heures, le pays a enregistré 223 nouveaux cas, tous des cas  importés qui ont été immédiatement mis en quarantaine. À ce jour, le Laos compte un total de 4.985 infections au COVID-19 et cinq décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.