23/07/2021 16:20
L'État a dépensé 168.800 milliards de dôngs (soit plus de 7,34 milliards d’USD) pour soutenir les entreprises et personnes dans la prévention et la lutte contre le COVID-19 en 2020 et au cours du premier semestre 2021.
>>Assurer les soins médicaux et la santé des étrangers au Vietnam
>>Le Fonds de vaccins anti-COVID-19 reçoit plus de 355 millions de dollars
>>Le Vietnam s'efforce de produire un vaccin anti-COVID-19 en 2021

Les vaccins anti-COVID-19 sont administrés de manière flexible et scientifique aux groupes prioritaires.
Photo : Nguyên Linh/VNA/CVN

Selon le rapport présenté le matin du 22 juillet par le président de la Commission économique de l'Assemblée nationale (AN), Vu Hông Thanh, l'État a dépensé 147.300 milliards de dôngs pour étendre les impôts et les loyers fonciers et exonérer, réduire les taxes, frais et charges ; 21.500 milliards pour la prévention et le contrôle de l'épidémie et l’assistance aux personnes en difficulté.

La Commission économique de l'AN a estimé que la mise en œuvre des politiques et programmes de soutien avait aidé des gens et des secteurs économiques à surmonter des difficultés. Cependant, le taux de décaissement est faible et n'a pas encore atteint des groupes vulnérables.

Plus précisément, au 27 mai, le programme de soutien en espèces a décaissé environ 13.100 milliards de dôngs sur un total de 35.880 milliards (soit 36,5%). Le paquet pour aider les employeurs à emprunter via la Banque des politiques sociales pour payer les salaires n'a été décaissé qu'à hauteur de 41,8 milliards de dôngs sur un total de 16.000 milliards (0,26%), avec seulement 245 employeurs autorisés à emprunter pour payer 11.270 travailleurs sans emploi.

Évaluant la stratégie vaccinale, Vu Hông Thanh a déclaré que de nombreux pays asiatiques, dont le Vietnam, risquaient de manquer la reprise de l'économie mondiale en raison d'un approvisionnement insuffisant en vaccins. Au 13 juillet, le Vietnam avait reçu environ 8 millions de doses. Plus de 4 millions ont été administrées à la population. Alors que pour atteindre l'immunité collective, quelque 150 millions de doses sont nécessaires pour 70% de la population.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh.
Photo : Giang Huy/CVN

À l'AN, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a déclaré que ces derniers temps, les niveaux de la diplomatie avaient promu toutes les mesures possibles pour avoir des vaccins le plus tôt possible. Le Fonds de vaccins anti-COVID-19 a été créé, recevant un large soutien des citoyens et du milieu des affaires.

Avec la détermination de réaliser le "double objectif", mais en privilégiant la prévention du COVID-19, ce 2e semestre, le gouvernement se concentre sur cinq tâches, dans lesquelles les solutions pour mettre en œuvre efficacement la stratégie vaccinale sont ciblées.

Les vaccins seront alloués de manière flexible et scientifique aux groupes prioritaires. "Dans le même temps, nous avons pleinement préparé les ressources humaines et les installations nécessaires pour organiser une campagne de vaccination à l'échelle nationale sûre, scientifique et efficace, atteignant l'immunité collective dès que possible, au plus tard au premier semestre 2022", a affirmé le chef adjoint du gouvernement.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.