27/01/2022 00:02
Lors que le Têt (Nouvel An lunaire) arrive, où qu’ils soient, tous les Vietnamiens sont pris de nostalgie et souhaitent retourner sur leur terre natale pour se réunir en famille et goûter les saveurs particulières des festivités traditionnelles.

En Chine, comme ailleurs, de nombreux compatriotes vietnamiens ont vu leurs plans de retour mis à mal par l’épidémie de COVID-19, choisissant de s’adapter aux contraintes du moment.

La confection du "bánh chung" fait partie d'une série d'activités organisées à l'occasion du Têt par l'ambassade du Vietnam en Chine.
Photo : VNA /CVN

Chaque année, l’ambassade du Vietnam en Chine organise une cérémonie pour célébrer le Têt traditionnel pour la communauté des Vietnamiens dans ce pays. Pour le Têt du Tigre, la cérémonie est plus sobre mais toujours avec la préparation des plats  traditionnels dont le bánh chung (gâteau carré de riz gluant).

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur du Vietnam en Chine, Pham Sao Mai, a déclaré qu’à travers cette activité, l’ambassade du Vietnam souhaite apporter une fête du Têt chaleureuse à tous les Vietnamiens vivant et étudiant en Chine.

Ngô Phuong Lan, une Vietnamienne vivant en Chine, a dit son émotion de participer au confectionnement du "banh chung", garni d’une farce composée de viande de porc, de haricots écrasés, le tout arrosé d’une sauce de soja ou de nuoc mam, la sauce nationale à base de saumure de poisson.

La tendresse, l’atmosphère de fête, le goût des retrouvailles se donnent rendez-vous sans pour autant mettre complètement les gestes barrières à la trappe. Que malgré un froid de canard à Pékin, l’ambiance s’est révélée aussi chaleureuse qu’à l’habitude et a réchauffé le cœur des enfants vivant éloignés du pays natal.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Les touristes sud-coréens et américains plébiscitent le Vietnam En avril, 101.000 touristes étrangers se sont rendus au Vietnam, soit une hausse spectaculaire de 242,9 % sur un mois et de 520,6 % en glissement annuel.