L'IPEF doit être fondé sur des principes d'ouverture, d'inclusivité, de transparence

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang a déclaré le 26 mai lors d’un point presse du ministère des Affaires étrangères à Hanoï, que le Premier ministre Pham Minh Chinh avait assisté en ligne et pris la parole lors de la cérémonie de lancement de la discussion du Cadre économique indo-pacifique pour la prospérité (IPEF).

>>Vietnam - Nouvelle-Zélande : coopération en consultation dans le cadre de l'IPEF

>>Les pays concrétisent les contenus de coopération

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang
Photo : VNA/CVN

Donnant les points de vue du Vietnam à propos du lancement de la discussion du Cadre économique indo-pacifique pour la prospérité (IPEF), Lê Thi Thu Hang a précisé qu’au cours de la discussion, le Vietnam et les pays de l'ASEAN et les partenaires vont échanger et clarifier les contenus de l'IPEF, en se concentrant sur quatre piliers : commerce ; chaînes d'approvisionnement en énergie propre ; décarbonation et infrastructures et la fiscalité et la lutte contre la corruption.

L’objectif est de proposer un ordre du jour économique positif, efficace et faisable pour la région et pour chaque pays, ce pour s’orienter vers un cadre de coopération, apporter des avantages concrets aux peuples, pour la paix, la stabilité, la coopération, le développement et la prospérité de la région et du monde.

"Le Vietnam estime que l'IPEF devrait être fondé sur des principes d'ouverture, d'inclusivité, de transparence, conformément au droit international, au rôle central de l'ASEAN et à la complémentarité des liens économiques existants", a déclaré Lê Thi Thu Hang.

Selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, avec la position de construction d'une économie indépendante et autonome, associée à une intégration économique internationale proactive, active, vaste, substantielle et efficace, le Vietnam a participé à certaines initiatives de lien économique, valorisant ainsi les ressources intérieures et extérieures, au service de l’édification et du développement du pays.

VNA/CVN