L'industrialisation et la modernisation du Vietnam au menu d'un symposium

Un symposium national sur les politiques pour l'industrialisation et la modernisation du Vietnam jusqu'en 2030, avec une vision à l’horizon 2045, s’est tenue le 28 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

>>Évaluations positives sur l'économie du Vietnam

>>Promouvoir les technologies vertes dans les énergies renouvelables

>>De nouvelles approches sur l’industrialisation et la modernisation en débat

Le symposium sur les politiques pour l'industrialisation et la modernisation du Vietnam, le 28 juillet à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

L'événement a été organisé par la Commission économique du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), le Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville et l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville.

Vu Hai Quân, directeur de l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville, a indiqué qu’entre 2011 et 2020, c’était l’industrie qui avait enregistré le taux de croissance le plus élevé parmi les secteurs économiques du pays, sa proportion dans l'économie étant passée de 26,6% en 2011 à 28,5% en 2019.

Cependant, le rythme d’industrialisation et de modernisation du pays lors de ces derniers temps s’avère encore lent, a-t-il estimé.

Selon les experts, au cours de la période 2021-2030, avec une vision à l'horizon 2045, la stratégie d'industrialisation et de modernisation du Vietnam doit s'adapter aux évolutions rapides du contexte national et international.

Le nouveau contexte exige que le Vietnam soit le pionnier dans le développement de certaines nouvelles industries basées sur ses avantages, s'il ne veut pas s'arrêter à l'objectif de devenir une "usine mondiale", ont-ils déclaré.

Le chef de la Commission économique du Comité central du Parti, Trân Tuân Anh, a souligné l’importance particulière des sciences, des technologies, de l’innovation et des ressources humaines hautement qualifiées pour l'industrialisation et la modernisation du pays au cours de la prochaine période.


VNA/CVN