16/11/2018 22:34
Les gouvernements japonais et indonésien ont convenu de promouvoir leur coopération pour atténuer les effets des catastrophes suite aux programmes d’aide humanitaire et de réduction des conséquences des catastrophes au lendemain des séismes et au tsunami dans la province indonésienne du Sulawesi central.
>>Japon et Indonésie renforcent leur coopération dans la sécurité maritime

Le président indonésien Joko Widodo (gauche) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en 2015. Photo: AFP/VNA/CVN

Le président indonésien Joko Widodo et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont discuté de ce sujet, entre autres, lors de leur rencontre en marge du 33e Sommet de l’ASEAN, jeudi 15 novembre à Singapour.

Le Premier ministre Shinzo Abe a exprimé son souhait de travailler avec l’Indonésie à la réhabilitation et à la reconstruction des zones touchées par les tremblements de terre ainsi qu’au renforcement de la résilience de l’Indonésie aux catastrophes.

La province indonésienne du Sulawesi central a été touchée le 28 septembre par des séismes de magnitude 6,1 et 7,5 et par un tsunami consécutif qui a fait plus de 2.073 morts et environ 5.000 autres disparus, selon le dernier bilan des autorités.

Soutiens d’urgence

Au cours de la période d’intervention d’urgence, le Japon a fourni deux avions Hercules C-130H et 63 soldats de la force d’autodéfense pour aider l’équipe de secours japonaise dans le transport des fournitures et l’évacuation des victimes.

Le Japon a collaboré avec les forces aériennes indonésiennes pour réaliser 21 vols et transporter au moins 200 tonnes d’aide et 400 personnes. En plus de fournir un certain nombre d’approvisionnements d’urgence, comme tentes, groupes électrogènes et purificateurs d’eau, plus de 110 sociétés japonaises ont fourni des fonds de plus de 1,8 milliard de dollars.

Le Centre de coordination de l’ASEAN pour l’assistance humanitaire sur la gestion des catastrophes (AHA Centre), soutenu par le Japon, a inspecté la région sinistrée pour en déterminer les besoins et s’est coordonné avec d’autres parties pour acheminer les secours internationaux vers les survivants.

Le Japon et l’Indonésie élaborent un plan directeur pour la réhabilitation et la reconstruction en faisant référence au plan régional de résilience aux risques de catastrophes dans la province du Sulawesi central.

Grâce au projet d’amélioration de l’équipement pour la gestion des risques de catastrophe d’une valeur d’environ 13,8 milliards de dollars, le Japon participera à l’installation de sismographes à large bande et d’autres équipements auxiliaires dans 93 points en Indonésie vulnérables aux tremblements de terre et aux tsunamis.

Le Japon aidera également l’Agence nationale d’atténuation des catastrophes à renforcer sa capacité de collecte de données et d’analyse des informations sur les risques de catastrophes, et à l’utiliser pour élaborer des plans locaux d’atténuation des risques de catastrophes.

L’Indonésie, archipel de 17.000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Hô Chi Minh attire plus de 7,7 millions de touristes étrangers en onze mois Au cours des onze premiers mois de l’année, Hô Chi Minh-Ville a accueilli plus de 7,7 millions d’arrivées internationales, soit une hausse de 14,3% en variation annuelle.