L'Indonésie délivre un visa à l'arrivée à Bali pour les visiteurs de 23 pays

Le Département général de l'immigration du ministère de la Justice et des Droits de l'homme d'Indonésie a informé que le service de délivrance de visa à l'arrivée (VOA) a repris le 7 mars à Bali pour les touristes de 23 pays.

>>L'Indonésie tiendra une exposition sur la transformation numérique en marge du sommet du G20

>>L'Indonésie exonère les taxes d'importations de pièces électroniques de véhicules

>>COVID-19 : l'Indonésie prévoit de vacciner toute la population cible ce mois-ci

Les visiteurs au site Tanah Lot, à Bali, en Indonésie.

Cette liste de pays comprend l'Australie, les États-Unis, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l'Italie, le Japon, l'Allemagne, le Canada, la Corée du Sud, la France, le Qatar, la Nouvelle-Zélande, la Turquie, les Émirats arabes unis (EAU) et neuf pays de l'Association de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), dont le Vietnam.

La politique ci-dessus s'applique uniquement aux voyageurs entrant en Indonésie par l'aéroport international I Gusti Ngurah Rai de Bali. Une fois entrés dans cette île touristique, les visiteurs peuvent se déplacer dans toutes les provinces d'Indonésie.

Dans un communiqué publié le 6 mars, le porte-parole du ministère de l'Immigration, Achmad Nur Saleh, a déclaré que pour obtenir le VOA, les visiteurs doivent remplir une série de conditions telles que passeport d'une validité minimale de six mois, achat d'un billet aller simple et retour, ou vol de correspondance vers un autre pays et présentation des certificats médicaux exigés par le Groupe de Travail contre le COVID-19.

Selon le règlement N°28/2019 du gouvernement indonésien, la redevance appliquée au VOA est de 35 USD. Ce type de visa est valable pour un séjour maximum de 30 jours et ne peut être prolongé qu'une seule fois.


VNA/CVN

back to top