L’immobilier en ébullition même pendant le Têt

Selon les derniers rapports de cabinets spécialisés, le marché de l’immobilier vietnamien a connu un net regain en 2015. Le secteur du luxe, moteur majeur de la croissance, a particulièrement dopé les revenus des employés, mais les pousse en revanche à renoncer aux fêtes du Têt.

>>Tableau de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville en 2015

Le marché de l’immobilier vietnamien a connu un net regain en 2015.
Photo : Thanh Niên/CVN

Selon le ministère de la Construction, Hanoi a compté près de 19.356 transactions immobilières, soit une augmentation de 1,7 fois par rapport à 2014. Quant à Hô Chi Minh-Ville, 18.700 transactions ont été enregistrées, quasiment le double qu’en 2014. Des statistiques qui démontrent l’engouement mais aussi le développement spectaculaire du marché immobilier au Vietnam. Avec évidemment, ses conséquences.
Une flambée des salaires
D’après un dirigeant d’un groupe immobilier, le revenu moyen oscille entre un et 2 milliards de dôngs par an. «Avec un marché très animé et stimulé par les transactions, le revenu dégagé devient élevé. Une situation qui pousse les employés de ces compagnies à continuer de travailler pendant la période du Têt, pourtant fériée, pour aller notamment chercher des clients», ajoute ce dirigeant.
Un exemple encore plus flagrant de l’augmentation effrénée des revenus : une compagnie vient de publier le revenu annuel moyen de ses employés, se situant autour de 6 milliards de dôngs. Là aussi, des sommes records qui exigent une disponibilité permanente des employés et qui doivent travailler sans arrêt durant les traditionnels jours de congés.
En 2015, un employé de la compagnie immobilière Nam Tiên a reçu une commission d’environ 500 millions de dôngs, auxquels s’ajoutent une prime à hauteur de 200 millions de dôngs.

À ce jour, la compagnie s’est lancée dans la promotion et les ventes du projet The South Dragon à l’arrondissement de Tân Phu à Hô Chi Minh-Ville. C’est pourquoi la compagnie a demandé à ses employés de travailler pendant la période du Têt.

Thu Huong/CVN

back to top