18/06/2021 20:37
La nouvelle ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Tredene Cherie Dobson, a affirmé que l’établissement du partenariat stratégique entre les deux pays en juillet 2020 avait marqué un jalon important dans la coopération bilatérale.
>>Le président Nguyên Xuân Phuc reçoit les ambassadeurs de quatre pays
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande cherchent à renforcer leur coopération

Lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à l’occasion du 46e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam (19 juin), Tredene Cherie Dobson a souligné que leurs liens s’étaient fortement développés dans de nombreux domaines et qu'il restait encore beaucoup de potentiels.

L'ambassadrice néo-zélandaise Tredene Cherie Dobson (centre) offre une aide d'urgence à la province de Hai Duong (Nord) pour la reprise post-COVID-19. 
Photo : VNA/CVN

L'ambassadrice néo-zélandaise vient de présenter ses lettres de créance au président vietnamien Nguyên Xuân Phuc le 16 juin.

D'après elle, le Vietnam est actuellement le 14e partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande. Les échanges commerciaux bilatéraux en 2020 ont atteint 1,93 milliard de dollars néo-zélandais, soit l’équivalent de 1,35 milliard de dollars américains, en hausse de 6,9% par rapport à 2019.

Tredene Cherie Dobson a également déclaré apprécier les résultats de la coopération bilatérale dans le domaine de la sécurité et de la défense au cours de ces dernier temps, notamment la coopération dans la formation de forces participant aux opérations de maintien de la paix. Selon elle, le ministère vietnamien de la Sécurité publique et la Police néo-zélandaise renforcent leur coopération dans la lutte contre le crime organisé à travers des échanges d’informations et des programmes de formation, y compris la lutte contre le blanchiment de l’argent…

Selon la diplomate, les relations bilatérales sont également appréciées dans les domaines de l'éducation, l'agriculture, la gestion des risques de catastrophes naturelles et des énergies renouvelables. Il s'agit des secteurs d’atout de la Nouvelle-Zélande auxquels ce pays donne la priorité pour soutenir le Vietnam.

Concernant les priorités de coopération bilatérale à l'avenir, d'après la diplomate néo-zélandaise, les deux pays s'orientent vers la promotion de croissance économique après la pandémie. Elle a également souligné que les deux pays peuvent tirer parti des accords de libre-échange (ALE) de haute qualité auxquels ils ont adhéré pour renforcer les échanges commerciaux.

Valoriser davantage la coopération agricole

L'agriculture de haute technologie, un secteur potentiel de la coopération Vietnam - Nouvelle-Zélande.
Photo : VNA/CVN

L'agriculture constitue un secteur typique dans les relations de coopération bilatérale, a souligné Tredene Cherie Dobson, ajoutant que la technologie est aussi un domaine où les deux parties ont un grand potentiel de coopération.

Actuellement, des grandes entreprises des technologies néo-zélandaises coopèrent avec des partenaires vietnamiens dans les secteurs de logiciels de santé, de prévisions météorologiques,  d'énergie renouvelable et d'agriculture.

L'ambasadrice néo-zélandaise a estimé que les deux parties devaient tirer parti de l'intégration économique régionale à travers les ALE ASEAN - Australie - Nouvelle-Zélande ainsi que l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP) pour promouvoir le partenariat stratégique.

Elle e a aussi apprécié la coopération entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam lors des forums régionaux et multilatéraux, estimant que son pays, en tant que président du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) 2021, souhaite continuer à coopérer étroitement avec le Vietnam pour orienter vers la relance des économies après la pandémie et le développement durable dans la région.

La Nouvelle-Zélande travaille activement avec les partenaires vietnamiens pour élargir les relations bilatérales, conformément à l'esprit du partenariat stratégique entre les deux pays, a-t-elle ajouté.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.