20/08/2021 15:57
Face à l’urgence de la situation épidémique, le secteur sanitaire de Hô Chi Minh-Ville sollicite toutes les ressources disponibles. Les hôpitaux privés ont répondu présents et participent activement aux opérations de dépistage et de vaccination et à la prise en charge des patients en réanimation.
>>Remise de cadeaux aux étrangers touchés par le COVID-19
>>Mise en place de stations médicales mobiles à HCM-Ville et dans certaines localités

Des patients atteints de COVID-19 soignés à la polyclinique internationale de Hoàn My Thu Duc. 
Photo : SGGP/CVN

En l’espace d’une semaine, la polyclinique internationale de Hoàn My Thu Duc, appartenant au groupe de médecine de Hoàn My, a ouvert ses portes aux malades atteints de COVID-19 et mis à leur disposition ses 100 lits, voire ses 200 lits en cas de nécessité. Depuis le 2 août, 55 patients sont pris en charge et ceux dont l’état est jugé critique sont transférés vers le Centre de réanimation de l’hôpital d’ontologie 2 qui est tout proche.

"Nous avons acheté des réservoirs d'oxygène liquide et d’autres équipements pour traiter les patients atteints de COVID-19", a fait savoir le docteur Nguyên Tuân, directeur de la polyclinique internationale de Hoàn My Thu Duc.

L’hôpital privé de FV s’implique également dans la lutte contre l’épidémie et la défense de la santé publique. Il a décidé d’affecter la  moitié de son personnel aux opérations de  vaccination et à la prise  en charge  des malades. À ce jour, 74 lits sont disponibles dont 11 sont équipés de respirateurs artificiels.

Au début du mois d’août, la polyclinique de Xuyên A (district de Cu Chi) a mis en service un  hôpital de campagne qui comprend 200 lits.

"Nous faisons tout notre possible pour aider l’État à contenir la pandémie. Nous avons mis en service un hôpital de campagne pour traiter les patients", a confié Nguyên Van Châu, le directeur général de la polyclinique de Xuyên A.

Après quelques semaines de fermeture suite à la détection de plusieurs cas de COVID-19, la polyclinique Nam Saigon (district de Binh Chanh), a rouvert ses portes et prête main forte également. Elle offre 109 lits et une brigade de 150 médecins et d’aides-soignants.

"Pour soulager les hôpitaux publics saturés, nous accueillons les patients atteints de Covid-19. Pour nous, la santé de la population est plus importante que les profits que nous pourrions tirer de nos activités", a dit Dang Van Thanh, directeur général dudit établissement.

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, salue la contribution du secteur privé dans la lutte anti-COVID-19 et la défense de la santé publique. Grâce à cette forte mobilisation générale, le pays devrait parvenir à maîtriser l’épidémie.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.