03/04/2021 07:45
Hanoï accueillera en décembre les 11es Jeux d’Asie du Sud-Est pour handicapés (ASEAN Para Games 11). Les sportifs de la capitale se préparent depuis des mois le plus sérieusement possible pour maximiser leurs chances de succès.
>>"Gloire du sport du Vietnam" en l'honneur des meilleurs sportifs et entraîneurs 2020
>>Malgré les circonstances, les sportifs se tiennent prêts pour 2021
>>Le Vietnam 12e des 3es ASIAN Para Games

Les handisportifs sont prêts pour les ASEAN Para Games 11.
Photo : CTV/CVN

La pandémie de COVID-19, qui se propage à travers le monde, a des impacts indéniables sur le sport en général. Les sportifs doivent faire face aux répercussions négatives sur le manque de préparation physique et mental dû à l’arrêt des activités sportives. L’édition 2020 des ASEAN Para Games, prévue aux Philippines, a été annulée, ce qui impacté négativement les handisportifs.

Créer des conditions optimales

Le vice-président et secrétaire général de l’Association paralympique du Vietnam, Vu Thê Phiêt, affirme que les événements sportifs tels que les ASEAN Para Games ou Jeux paralympiques sont d’une grande importance pour les sportifs handicapés. Cela permet d’honorer les efforts consentis pour surmonter les difficultés de leur handicap, et leur donne aussi l’opportunité de recevoir des récompenses de l’État.

"L’annulation des ASEAN Para Games 2020 m’a laissé beaucoup de regrets, ceux d’avoir raté une chance d’accumuler de l’expérience. Cependant, je reste optimiste et me prépare pleinement pour le Championnat national prévu en août dans la province de Hai Duong, au Nord", partage Trân Van Duc, membre de l’équipe de para-athlétisme de Hanoï.

Participer aux ASEAN Para Games 11 est l’un des principaux objectifs des handisportifs vietnamiens en 2021.
Photo : CTV/CVN

Comprenant les préoccupations des handisportifs, Hanoï crée toujours des conditions favorables pour leurs entraînements quotidiens et la préparation des compétitions. "Les sportifs handicapés de Hanoï bénéficient de la même offre d’hébergement, de nourriture et d’entraînement que les professionnels, ils sont donc totalement assurés d’avoir les meilleures conditions possibles pour se préparer au mieux et donner le meilleur de leurs capacités aux ASEAN Para Games 2021", affirme Dào Quôc Thang, directeur du Centre d’entraînement et de compétition sportive de Hanoï.

De plus, les handisportifs font un bilan de santé périodique. Récemment, 123 d’entre eux ont passé une visite médicale. En se basant sur les résultats, les coachs peuvent établir un plan d’entraînement approprié à chacun.

Garder le rythme d’entraînement

Les ASEAN Para Games 11 auront lieu au Vietnam à la fin de cette année. Le club handisport de Hanoï est tenu de remporter des médailles dans différentes disciplines telles que l’athlétisme, les échecs, le badminton, l’haltérophilie… L’objectif fixé est de contribuer à environ 30% du total des médailles de la délégation sportive nationale. Pour atteindre cet objectif, les entraîneurs devront élaborer un programme de formation dès que la pandémie sera sous contrôle au Vietnam. Cependant, "la priorité immédiate est le maintien de leur forme physique", insiste Dô Ngoc Thanh, chargé du handisport au Centre d’entraînement et de compétition sportive de Hanoï. En effet, afin de faire partie de l’équipe nationale pour participer aux ASEAN Para Games 11 et décrocher des billets qualificatifs pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2021, ils ont besoin d’un entraînement régulier et efficace, ce qui demande un financement continu.

Selon l’entraîneur Bùi Quang Vu, en charge des échecs au Centre d’entraînement et de compétition sportive de Hanoï, toute l’équipe a continué à pratiquer en ligne lors du confinement afin que chacun puisse maintenir un bon niveau. En outre, les joueurs ont accumulé de l’expérience grâce à la participation à des tournois. "Dans le futur, le centre créera également des conditions adaptées pour que les sportifs handisport puissent s’entraîner avec des sportifs professionnels", s’engage Dô Ngoc Thanh.

Il est à souhaiter qu’avec une longue et minutieuse préparation, les sportifs de Hanoï pourront les objectifs fixés et donner une grande fierté à la nation.
 
Pham Thi Vuong Lu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.