25/05/2020 23:05
Malgré les mauvais impacts de la pandémie de COVID-19, lors des quatre premiers mois de cette année, les exportations de bois ont atteint 3,2 milliards d'USD, soit une hausse de 6% en glissement annuel.
>>Promouvoir les exportations de bois et de produits forestiers
>>Les exportations de bois et produits dérivés en hausse de 9,5% au premier trimestre

La filière du bois du Vietnam doit investir davantage aux technologies de transformation pour améliorer la qualité de leurs articles.
Photo : Hô Câu/VNA/CVN

Ce bon résultat est dû à la coordination étroite entre les associations et les entreprises dans le changement d’orientations : ventes en ligne et quête de nouveaux marchés. Jusqu’à la fin du mois d’avril, l’Association de l’artisanat et de l’industrie du bois de Hô Chi Minh-Ville (HAWA) a constaté que 7% des entreprises de transformation du bois ont arrêté totalement leur production et 51% partiellement. Pourtant, la valeur totale des exportations de bois des membres de la HAWA a atteint plus de 698.000 USD, en hausse de 5,8% par rapport à la même période de l’an passé.

Selon les données du Service de l’industrie et du commerce de la province de Binh Dinh (Centre), entre janvier et avril, l’exportation du bois de cette localité a atteint environ 188 millions d'USD, représentant une hausse de 13% en variation annuelle. Cette augmentation est due à la forte croissance des exportations de copeaux vers le marché chinois, a fait remarquer le président de l’Association du bois et des produits sylvicoles de Binh Dinh, Lê Minh Thiên.

Grâce au bon contrôle de la pandémie de COVID-19 au Vietnam, dans le contexte où les autres concurrents dans l’ASEAN, en Union européenne (UE) et aux États-Unis ont été obligé de suspendre leur production, les entreprises du pays ont pu obtenir plus de commandes. De même, elles ont activement recherché de nouvelles commandes en UE, aux États-Unis, en Australie sans oublier de mener des négociations sur les mesures d’assistance mutuelle entre importateurs, exportateurs, producteurs et commerçants en matière de stockage, de conservation, de paiement, de matériel et de matière première…

Pour maintenir les activités de production et d’exportation de la filière bois, l’Association du bois et des produits forestiers du Vietnam (Viforest), a coopéré avec les associations de ce secteur et des entreprises pour accélérer la présentation de leurs produits via les sites web de ventes en ligne, la formation aux techniques de vente en ligne via les réseaux Amazon, Alibaba sans négliger l’exploitation des sources de matières premières sur place afin de limiter la dépendance vis-à-vis des sources étrangères pour maintenir la production.

Selon le président de la Viforest, Dô Xuân Lâp, cette année, cette filiale pourrait atteindre une croissance à deux chiffres car le pays a bien contrôlé la pandémie de COVID-19. Ainsi, plusieurs investisseurs désirent y implanter leur usine. Pour bien profiter cette opportunité, les entreprises domestiques doivent être autonomes dans l’approvisionnement en sources de matières premières et d'accessoires pour perfectionner leurs produits à l’export.

Pour atteindre cet objectif, le secteur doit étendre son envergure en construisant des complexes industriels au service de son développement. Pour l’heure, les deux provinces centrales de Binh Dinh et Nghê An ont déjà consacré un parc foncier pour favoriser l’épanouissement des complexes industriels du secteur du bois et des industries auxiliaires comme mécanique, équipements de transformation, produits chimiques, et des chaînes de transformation au service du développement du secteur sylvicole.

À côté de rechercher de manière durable et légale des sources de matières premières, il faut également promouvoir les activités de transformation du bois, la connexion avec les industries auxiliaires et le développement des chaînes des produits en bois et des produits sylvicoles pour aider les entreprises à augmenter leur compétitivité et élargir leurs parts de marché tout en garantissant la diversification des articles de qualité répondant aux besoins variés des consommateurs, a insisté Lê Minh Thiên.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Hô Chi Minh-Ville lance sept programmes de tourisme écologique et agricole Pour valoriser les avantages d’un environnement naturel diversifié dans certaines localités en banlieue, le secteur du tourisme de Hô Chi Minh-Ville stimule le développement des produits touristiques agricoles et produits éco-touristiques.