Les États-Unis versent près de 29 millions d'USD pour traiter la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà

La Mission diplomatique des États-Unis au Vietnam, via l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a annoncé le 30 décembre un nouveau contrat d’un montant de près de 29 millions d'USD dans le cadre d’un projet de traitement de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà, dans la province de Dông Nai (Sud).

>> Le Vietnam et les États-Unis main dans la main dans le règlement des séquelles de la guerre

>> Accompagner et partager avec les victimes de l’agent orange/dioxine

Dans le chantier de construction d'un projet de traitement de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà, le 19 décembre. 
Photo : USAID/CVN

Ce contrat qui durera quatre ans a été attribué à la société VINA E&C. Il s’agit du plus gros contrat de l’USAID attribué à une société vietnamienne.

L’USAID travaille actuellement avec le ministère vietnamien de la Défense pour traiter environ 500.000 m3 de sol et de sédiments contaminés par la dioxine dans et autour de l’aéroport de Biên Hoà.

En 2018, cette agence a achevé l’assainissement de l’aéroport de Dà Nang. Le projet de traitement de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà devra traiter un volume de sol et de sédiments quatre fois supérieure à celui de l’aéroport de Dà Nang.

Entre avril 2019 et juin 2022, l’USAID a traité la première zone qui est le lac Công 2. D’un budget de 450 millions d'USD, le projet de traitement de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà devrait durer dix ans. À ce jour, le gouvernement américain a versé 163,25 millions d'USD sur un total attendu de 300 millions d'USD.

VOV/VNA/CVN

back to top