Les entreprises saisissent de manière proactive les opportunités dans le nouveau contexte

Les entreprises, en tant que moteur du développement économique, doivent être plus proactives dans l'élaboration de leurs plans d'affaires et de production dans le nouveau contexte compliqué et incertain dû à la pandémie de COVID-19.

>>Les investisseurs sont optimistes sur la croissance vietnamienne

>>La forte résilience économique du Vietnam en 2021

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Nguyên Hông Diên.
Photo : VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré le ministre de l'Industrie et du Commerce Nguyên Hông Diên lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à la veille du Nouvel An 2022

Selon le ministre Nguyên Hông Diên, les accords de libre-échange (ALE) tels que l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), l'accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), l'accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA)… desquels le Vietnam est partie, ouvrent largement la porte aux produits d'exportation du pays, deviennent des opportunités pour le Vietnam de connecter et participer plus profondément aux chaînes de valeur et aux réseaux de production mondiaux.

Entrant en vigueur le 1er août 2020, l'EVFTA a créé une percée pour les exportations du Vietnam en diversifiant les marchés et les produits à l’export, sans compter des résultats positifs dans l’attrait des investissements européens.

Dans l'usine d'assemblage de motos de la sarl Piaggio Vietnam implantée à Vinh Phuc, au Nord.
Photo : VNA/CVN

En particulier, lorsque l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP) entrera officiellement en vigueur, au début de l’année prochaine, il créera une nouvelle zone de libre-échange appliquant une règle d'origine et des réglementations pour favoriser le commerce et l'investissement. Cela ouvrira un marché d'exportation stable et à long terme pour les entreprises vietnamiennes, et créera des opportunités pour attirer les investissements étrangers, contribuant à la reprise économique post-pandémie.

Cependant, pour pouvoir profiter efficacement des avantages de ces accords, les entreprises doivent rechercher activement des informations et connaître à fond les engagements vietnamiens et de ses partenaires pour améliorer leur compétitivité, développer et saisir les opportunités dans le nouveau contexte, a insisté le ministre Nguyên Hông Diên.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce, pour sa part, se concentrera sur la mise en œuvre des procédures administratives dans le domaine de l'import-export, dans le mécanisme du guichet unique national et du guichet unique de l'ASEAN, le renforcement des prévisions du marché, des politiques et pratiques commerciales, le contrôle et le traitement des affaires de contrebande… pour aider les entreprises à améliorer leur compétitivité et à accéder efficacement aux marchés.

Le ministère accordera également une attention particulière au contrôle de l'affichage des prix de marchandises, à la lutte contre la spéculation,  à la thésaurisation et aux augmentations de prix irraisonnables pendant les vacances ou la période épidémique.

VNA/CVN

back to top