20/02/2021 19:22
Grâce aux effets positifs de l'Accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), les exportations vietnamiennes vers l'UE devraient augmenter de 20% en 2021, puis de 42,7% en 2025 et jusqu’à 44,37% en 2030.
>>Les secteurs d’exportation de pointe exploitent les accords de libre-échange
>>Promouvoir les exportations vers les marchés des pays nordiques

Les chaussures "made in Vietnam" font partie des marchandises les plus exportées du pays.
Photo : VNA/CVN

Le Top 5 des filières nationales qui exporteront le plus vers ce marché sont celles des produits aquatiques, des fruits et légumes, des bois et articles en bois, des chaussures et du textile-habillement, selon un sondage récemment publié par le ministère des Sciences et Technologies. 

Produits aquatiques : 8,6 milliards d'USD en 2020

Selon le Département général de l’aquaculture, relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam a exporté pour 8,6 milliards d'USD de produits aquatiques en 2020, soit une hausse de plus de 12,4% en glissement annuel,  dont 3,8 milliards d'USD de crevettes.

En 2020, les États-Unis ont toujours été le premier importateur de crevettes vietnamiennes, représentant 23,5% du total. Bien que les États-Unis soient le centre de COVID-19 dans le monde, les exportations nationales de crevettes vers ce pays ont augmenté au cours des onze premiers mois de 2020 avec un chiffre d'affaires total de 806,6 millions d'USD, +34% par rapport à la même période de 2019, a informé l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP). 

L'Union européenne (UE) est le quatrième marché à l’export des crevettes du Vietnam après les États-Unis, le Japon et la Chine, en représentant 13,7% du total. Il convient de noter que les exportations de crevettes du Vietnam vers l'UE ont diminué continuellement de mars à juin, mais à partir de juillet-août 2020, elles ont commencé à augmenter par rapport aux mois précédents. 

En juillet 2020, elles ont atteint 54,2 millions d'USD, + 2% par rapport à juillet 2019, puis  394,6 millions d'USD en août 2020, + 12% par rapport à août 2019 et 7,2 fois plus élevée qu'en juillet 2020. Un résultat dû à l’entrée en vigueur de l'accord EVFTA début août. 

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, la valeur des exportations de fruits et légumes pour toute l'année 2020 est estimée à 3,26 milliards d'USD, en baisse de 13% par rapport à l'année précédente.

La Chine est le 1er marché à l’export des  fruits et légumes vietnamiens (près de 60% du total), devant les États-Unis, le Japon et l’Union européenne. Grâce à l’EVFTA, les légumes et les fruits du Vietnam bénéficient d’une exonération fiscale de 94% sur 547 lignes tarifaires. 

Grâce à l’EVFTA,  le Vietnam a vu ses exportations vers l’UE croître sans cesse. En septembre 2020, juste un mois après l’entrée en vigueur de l’accord, le groupe Vina T&T   a exporté vers l’Europe un conteneur de noix de coco par voie maritime, trois tonnes de pitayas et douze tonnes de pamplemousses par voie aérienne. Tous ces fruits ont satisfait aux exigences du marché européen en termes de traçabilité, de normes GlobalGap, ISO, HACCP et autres réglements sur les produits transformés.

Le Vietnam s’attend à une hausse du volume de produits agricoles exportés grâce à l’EVFTA.
Photo : Truong Giang/CVN

Dans les mois à venir, la compétitivité des fruits et légumes  vietnamiens sera sans cesse améliorée, permettant d’augmenter le volume sur ce marché très prometteur, estime ledit ministère. 

Selon Nguyên Quôc Toan, chef du Département de transformation et de développement du marché des produits agroalimentaires, relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les produits aquatiques, les fruits et légumes, les articles en bois font partie des produits exportés qui rapportent une valeur élevée au Vietnam. Néanmoins, en 2020 et 2021, le COVID-19 a modifié le panorama des échanges commerciaux internationaux, ce qui exige les entreprises vietnamiennes de chercher une bonne voie de développement pour tirer leur épingle du jeu. 

La valeur des exportations de produits sylvicoles en 2020 est estimée à plus de 11,5 milliards d'USD. Les produits en bois "made in Vietnam" sont présents dans 140 pays  et territoires. Selon Hà Công Tuân, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam représente à l’heure actuelle environ 6% des parts du marché mondial en matière de produits en bois, sur une valeur d’échanges commerciaux totale de 450 milliards d'USD. L’EVFTA ouvre au Vietnam  plus d’opportunités  pour expédier davantage vers l’Union européenne. Pour ce faire, il a recommandé aux exportateurs de mettre en place des programmes de production respectant les normes VPA, FLEGT, imposées par ce marché en ce qui concerne l'exploitation forestière légale. 

En 2020, près de 2000 entreprises et usines ont vu le jour grâce à la politique d’encouragement à la création d’entreprise appliquant de hautes technologies pour améliorer la qualité et la compétitivité des produits exportés. Le Vietnam a exporté pour plus de 34 milliards d'USD de textile-habillement et quelque 12 milliards d'USD de chaussures, selon un rapport du ministère de l’Industrie et du Commerce.

En dépit de la crise ovidienne, selon la doctoresse Dô Quynh Chi, directrice du Centre des relations du travail ERC, le Vietnam a représenté en 2020, et ce pour la première fois, plus de 20% des parts du marché du textile-habillement aux États-Unis. Cela signifie que de nombreuses enseignes vietnamiennes ont d’ores et déjà affirmé leur nom sur ce marché. Elle estime également que le marché européen, bien que ne représentant que 3% des exportations textiles vietnamiennes, occupera plus de 60% des parts de marché en 2025. 

Sur le premier mois de 2021, le Vietnam a exporté pour 1,8 milliard d'USD de chaussures, +26,4% en un an. Ses exportations de textile-habillement se sont établies, quant à elles, à 2,6 milliards d'USD, +3,3%. Cette année, la filière textile a fixé comme objectif  39 milliards d'USD d’exportations. 

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.