28/10/2020 14:52
Conformément à la politique de mise en œuvre du double objectif du gouvernement vietnamien, la partie japonaise s'est concentrée sur le soutien au Vietnam dans les projets d'investissement public, dont le développement des infrastructures qui est essentiel.
>>Vietnam et Japon concluent un accord de voyage à court terme
>>Les liens Vietnam - Japon, un "modèle de partenariat gagnant-gagnant"
>>La presse du Japon salue la visite officielle du PM Suga Yoshihide au Vietnam

Le gouvernement et les entreprises japonaises continueront à soutenir le développement du Vietnam, dont la construction d'infrastructures.
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

L'infrastructure est un domaine clé des 12 documents de coopération économique Vietnam - Japon signés à l'occasion de la visite officielle au Vietnam les 19 et 20 octobre du Premier ministre japonais Suga Yoshihide. La partie japonaise a affirmé que le gouvernement et les entreprises japonaises continueraient à soutenir le développement du Vietnam, via des projets importants tels que l'amélioration de la qualité de l'eau et des chemins de fer urbains à Hô Chi Minh-Ville.

Pour le projet de chemin de fer urbain, quelques jours avant la visite au Vietnam du Premier ministre Suga, la mégapole du Sud a officiellement reçu la première rame (fabriquée au Japon) de la ligne de métro 1 (Bên Thành - Suôi Tiên). Le projet, d’une longueur de 19,7 km, a été approuvé par le Comité populaire municipal en 2007, avec un investissement total de 17.400 milliards de dôngs.

Ensuite, sur la base des commentaires des ministères et des secteurs, l'Assemblée nationale a permis à la ville d'approuver un nouvel investissement total de 43.600 milliards de dôngs.

La ligne de métro 3A (Bên Thành - Tân Kiên) a une longueur de près de 20 km, comprenant 18 stations traversant huit arrondissements et districts. Selon les recherches menées par la JICA, le projet  propose de diviser les investissements en deux phases. L'investissement total est de 2,82 milliards d’USD.

Shimizu Akira, représentant principal de l'Agence japonaise pour la coopération internationale (JICA) au Vietnam, a affirmé que conformément aux instructions du gouvernement vietnamien de ne pas retarder les travaux publics, malgré l'impact négatif du COVID-19, la JICA continue de mettre en œuvre des projets de construction financés par l'APD (aide publique pour le développement), de maintenir les emplois pour les ingénieurs vietnamiens, contribuant à la reprise économique.

La première rame de la ligne de métro N°1 de Hô Chi Minh-Ville, reliant le marché Bên Thanh au parc d’attraction Suôi Tiên.
Photo : VNA/CVN

Grand impact social

Le fait que les communautés vulnérables dans la société soient davantage affectées par le COVID-19 est l'une des motivations de la JICA de promouvoir des projets visant à réduire les écarts de richesse, grâce au développement d’infrastructures non seulement dans les zones urbaines, mais aussi dans les zones rurales.

Par exemple, le projet de crédit pour le secteur des communications et transports soutenu par le Japon a achevé la rénovation ou la reconstruction de 98 ponts fragiles sur de nombreuses routes nationales (en juillet 2020). Cela a contribué à créer des conditions favorables au trafic routier et ainsi à améliorer considérablement les conditions de vie des populations locales.

Un autre projet d'infrastructure qui a un grand impact social est le projet de système de traitement des eaux usées de Yên Xa, à Hanoï, qui utilise des APD japonaises. La JICA a déclaré que plus récemment, le plus gros paquet de ce projet - construction d'une zone de traitement des eaux usées - a officiellement démarré.

Une fois le projet mis en service, les eaux usées domestiques seront traitées avant d'être rejetées dans les rivières Tô Lich et Lu, contribuant ainsi à atténuer la pollution dans ces deux bassins fluviaux, à améliorer le cadre de vie des riverains.

"Ces projets publics sont en accord avec la liste des priorités du plan de développement socio-économique du Vietnam. La JICA continuera de coopérer avec le gouvernement vietnamien pour mettre en œuvre de nouveaux projets qui apportent une plus grande efficacité de développement", a affirmé un représentant en chef de la JICA au Vietnam.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.