26/02/2021 23:10
Ces derniers temps, de nombreux accords de libre-échange (ALE) de nouvelle génération ont été signés, ce qui montre la forte ouverture du Vietnam au commerce international. Cela a créé de nombreuses opportunités pour développer le pays dans un nouveau contexte, mais aussi de nombreux défis qui doivent être surmontés.

>>Les secteurs d’exportation de pointe exploitent les accords de libre-échange
>>Rebond des exportations nationales de caoutchouc
 

En 2020, la production nationale de noix de cajou brutes  était de plus de 333.000 tonnes.
Photo : Truong Giang/CVN


Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, en 2020, la production nationale de noix de cajou brutes  était de plus de 333.000 tonnes, soit 10% de plus qu'en 2019. Le chiffre d'affaires à l'exportation de ce produit a atteint 11 milliards de dollars, soit 8,2% des exportations du secteur agricole.

Lors des derniers mois de l'année où la demande est élevée, les grands 
accords de libre-échange (ALE) entrés  en vigueur ont permis au volume d’exportation d’augmenter également, répondant à la demande mondiale dans le contexte de crise sanitaire.


Trân Van Hiêp, directeur de la compagnie My An a déclaré qu'après l'entrée en vigueur officielle de  l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (EVFTA) et le Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) , les exportations de son entreprise ont dépassé l'objectif fixé l'année précédente. Bien que la pandémie de COVID-19 ait toujours un impact à l'échelle mondiale, il pense toujours que la situation des exportations s’améliorera cette année.


Selon les experts économiques,  les ALE sont des opportunités à exploiter pour accélérer l’intégration internationale du Vietnam et l’aider à amorcer une nouvelle dynamique de développement. Outre les opportunités tirées des ALE, conquérir de nouveaux marchés n'est pas facile.

Par conséquent, l'exigence pour les industries est de répondre à de nombreuses normes plus élevées des importateurs sur  la qualité des produits, le travail, les questions environnementales et le développement durable.

Les entreprises nationales n'ont pas d'autre moyen que d'améliorer leurs compétitivité face aux concurrents étrangers et aussi changer leur mentalité des affaires.

Trân Tuân Anh, membre du Politburo, chef du Comité central de l’
Économie, ministre de l'Industrie et du Commerce, a estimé que les accords de libre-échange nécessitent des  initiatives ainsi que des liens plus étroits entre le secteur étatique et d’autres secteurs.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.