Le Vietnam, un point lumineux de l’économie mondiale en 2022

Crise sanitaire, conflit russo-ukrainien, flambée des prix de carburants, récession généralisée… C’est dans un contexte mondial anxiogène que le Vietnam a enregistré, en 2022, une croissance élevée pour rester l’une des économies les plus dynamiques au monde.

>> Le Premier ministre préside la réunion de décembre du gouvernement

>> Le Vietnam dans le top des marchés immobiliers de luxe à la croissance la plus rapide au monde

>> Le Vietnam attire plus de 27 milliards d'USD d'IDE en 2022

Au cours des 11 derniers mois, les investisseurs étrangers ont décidé d’injecter plus de 25,1 milliards d'USD au Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Selon l’Office général des statistiques, le Vietnam atteindra une croissance supérieure à l’objectif de 6% à 6,5% fixé par l’Assemblée nationale pour 2022. Auparavant, dans un rapport présenté l’Assemblée nationale en octobre, le Premier ministre Pham Minh Chinh a affirmé que l’économie vietnamienne s’était fortement redressée. Quatorze des 15 objectifs ont été atteints et les recettes budgétaires ont augmenté sensiblement.

"La stabilité macroéconomie est maintenue, l’inflation maîtrisée, le PIB maintient sa croissance et les grands équilibres de l’économie ont été assurés malgré des conditions difficiles. Le programme de relance et de développement socioéconomique et les trois programmes cibles nationaux ont été mis en œuvre efficacement. De nombreux obstacles ont été levés pour accélérer la construction des projets d’infrastructure d’envergure nationale", a déclaré le chef du gouvernement.

Le commerce extérieur a établi un nouveau record avec un chiffre d’affaires estimé à 750 milliards d'USD en 2022, soit environ 50 milliards d'USD de plus qu’en 2021. Le Vietnam devrait réaliser un excédent commercial de plus de 11 milliards d'USD cette année.

Promotion commerciale

Pour Trân Thanh Hai, directeur adjoint de l’Agence du commerce extérieur du ministère de l’Industrie et du Commerce, ce résultat s’explique principalement par les efforts des entreprises qui ont su mieux exploiter les marchés traditionnels tels que les États-Unis et la Chine, tout en explorant de nouveaux marchés. Elles ont également réussi à tirer profit des avantages des accords de libre-échange de nouvelle génération, tels que le CPTPP, l’EVFTA ou encore le RCEP.

"Premièrement, nous avons rapidement rétabli la production après avoir maîtrisé l’épidémie de COVID-19 pour avoir suffisamment de marchandises destinées à l’exportation. Deuxièmement, nos entreprises ont commencé à profiter des retombées des accords de libre-échange de nouvelle génération. Même vers les marchés avec lesquels nous n’avons pas encore signé un accord de libre-échange tel que le Canada, le Pérou ou le Mexique, les exportations ont augmenté. Une autre raison réside dans les efforts déployés par les organes compétents pour faciliter les exportations, dont la simplification des procédures administratives et la promotion commerciale", a-t-il expliqué.

La croissance du PIB au cours des neufs premiers mois de l’année.
Photo : OGS/CVN

Attraction des IDE

Un autre point qui montre la bonne santé de l’économie vietnamienne en 2022 réside dans sa capacité d’attraction des investissements directs étrangers (IDE). Malgré les turbulences de l’économie mondiale, au cours des 11 derniers mois, les investisseurs étrangers ont décidé d’injecter plus de 25,1 milliards d'USD au Vietnam. Les investissements décaissés ont fortement augmenté, atteignant près de 19,7 milliards d'USD, soit une hausse de plus de 15% par rapport à la même période de l’an dernier.

Cette croissance est d’autant plus significative que le monde enregistre un ralentissement général des entrées d’IDE. Sa stabilité macroéconomique et son climat d’affaires favorable rendent le Vietnam plus attrayant auprès des investisseurs étrangers, comme l’a expliqué l’économiste Lê Duy Binh, directeur exécutif du Centre d’études économiques Economica Vietnam.

"Les investissements directs étrangers débloqués ont atteint environ 19,7 milliards d'USD En novembre, les ventes au détail totales ont progressé de 2% par rapport à octobre. Ces chiffres témoignent de la confiance des investisseurs et les consommateurs dans l’économie vietnamienne. La baisse de la production et les pertes d’emplois ne se produisent que localement, dans certaines industries, et non pas dans l’ensemble de l’économie. À mon avis, les informations positives sur les IDE devraient encourager les investisseurs à injecter leur argent dans les marchés obligataire et boursier vietnamiens", a-t-il constaté.

Optimisme sur la croissance élevée

Les institutions financières internationales ont prévu une croissance élevée pour le Vietnam en 2022 et les années suivantes. Dans son récent rapport, l’Association des entreprises européennes au Vietnam indique que jusqu’à 45% de ses membres se sont déclarés optimistes quant aux perspectives de leurs affaires au Vietnam. 42% d’entre eux envisagent d’y augmenter leurs investissements.

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont révisé à la hausse leurs prévisions de croissance pour Vietnam en 2022, le portant de 7% à 7,5%. De même, la banque Standard Chartered a également relevé sa prévision de croissance pour le Vietnam en 2022 de 6,7% à 7,5%, et prévu une croissance de 7,2% pour 2023 contre 7% précédemment. De son côté, Nikkei Asia a classé le Vietnam comme le premier pays en Asie du Sud-Est et le 8e pays au monde en termes de dynamique de reprise après la pandémie de COVID-19.

Le Vietnam, qui est en passe de devenir le 10e plus grand marché de consommation du monde d’ici à 2030, a sans conteste su tirer son épingle du jeu et réussi à maintenir son dynamisme.

VOV/VNA/CVN

back to top