07/01/2021 17:36
Le Parti et l’État attachent toujours une attention particulière à l’élimination de la famine et à la réduction de la pauvreté. Malgré des difficultés latentes, ces dernières années, le pays a obtenu des résultats remarquables. À tel point qu’il fait figure d’un exemple dans le monde.
>>Le gouvernement publie une résolution sur le développement socio-économique en 2021
>>Nguyên Phu Trong exhorte à promouvoir le Renouveau 
>>Réduction de la pauvreté : le Vietnam est un exemple dans le monde

Élevage de volailles d’une famille à Hung Yên (Nord). Photo : VNA/CVN

En 2006, le Vietnam a annoncé l’achèvement des "Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sur l’éradication de la pauvreté", atteignant son objectif avec près de 10 ans d’avance sur le calendrier. Ce n’est pas pour autant que le pays se satisfait des réalisations accomplies. L’éradication de la faim et de la pauvreté est toujours considérée comme une œuvre primordiale et une tâche centrale du Parti et de l’État.

Notamment, le 2 février 2016, le Premier ministre a signé une décision approuvant  le Programme national 2016-2020 de la réduction durable de la pauvreté. Ensuite, un Comité de pilotage a été créé aux niveaux central et local pour diriger, encourager, inspecter et superviser sa mise en œuvre. Les ressources mobilisées pour ce programme se sont élevées à 93.000 milliards de dôngs.

Le gouvernement a promulgué une série de politiques d’appui aux foyers pauvres telles que le soutien au développement de la production, la création d’emplois et l’amélioration des revenus des ménages déshérités ou l’exemption de frais de scolarité des enfants défavorisés.

Des résultats remarquables

De nombreux districts et communes démunis ont bénéficié d’investissements pour le développement de leurs infrastructures dans le but de stimuler la production et d’améliorer la vie quotidienne des habitants. Sur la période 2016-2020, dans les districts et communes pauvres ou rencontrant de grosses difficultés, environ 18.000 ouvrages d’infrastructure ont été construits et 15.000 sont déjà mis en service.

Selon le rapport du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, ces dix dernières années, le taux de pauvreté a diminué continuellement dans l’ensemble du pays.  Si en 2010, ce taux atteignait 14,2% au niveau national, en 2020, il était ramené à 2,75%. Le Vietnam a achevé les Objectifs du millénaire pour le développement sur l’éradication de la pauvreté dix ans en avance sur le calendrier prévisionnel et est considéré par la communauté internationale comme un modèle efficace en la matière.

Le taux de pauvreté a diminué le plus rapidement dans les communes aux conditions particulièrement difficiles et dans les zones habitées par les minorités ethniques. Par exemple, les districts de Si Ma Cai (-40,66%), de Muong Khuong (-39,96%) dans la province de Lào Cai, de Mù Cang Chai dans la province de Yên Bai (-34,51%), au Nord ou de Nam Trà My, province de Quang Nam (33,52%) au Centre.

Dans le même temps, le revenu moyen des pauvres a augmenté de 1,6 fois. Les foyers pauvres ont reçu des supports pour leurs moyens de subsistance, pour le développement de la production et de l’élevage. Leur vie spirituelle et matérielle s‘est donc considérablement améliorée.

Caitlin Wiesen, représentante permanente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, a estimé que les grandes réalisations du Vietnam dans la réduction de la pauvreté étaient impressionnantes et sont reconnues par la communauté internationale. Le rapport sur le développement humaine et la pauvreté de 2019 du PNUD a  montré aussi que le Vietnam se classait  29e sur 102 pays au niveau de l’indice de la pauvreté multidimensionnelle et parmi les pays les plus performants de l’Asie de l’Est du Pacifique sur cet index.

Une affaire d’esprit et de cœur

Les prêts du Programme de création d’emplois permettent à la famille de Hay Hkuk, d’ethnie Edê, dans la province de Dak Lak, sur les hauts plateaux du Centre, de cultiver 1,5 ha de caféiers. Photo : Trân Viêt/ VNA/CVN

Lors de la récente conférence-bilan nationale sur les activités de la réduction de la pauvreté pour la période de 2016-2020, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de continuer à aider les plus démunis à sortir de la pauvreté et de réduire la pauvreté non seulement avec intelligence mais aussi avec cœur. Il a affirmé que ces 30 dernières années, bien que le Vietnam ait été un modèle mondial dans cette tâche, la réduction de la pauvreté n’est toujours pas durable, le pays ayant un taux de ménages pauvres dans certaines localités encore beaucoup trop élevé et doit faire face à un écart croissant entre les riches et les pauvres.

Les politiques de soutien aux personnes pauvres, en particulier aux enfants, aux personnes âgées et aux minorités ethniques, devraient être menées pour garantir que personne ne soit laissé pour compte, a déclaré le chef du gouvernement, soulignant que la réduction de la pauvreté est une affaire d’esprit et de cœur.

Le chef du gouvernement a suggéré de consolider les objectifs inclusifs de réduction de la pauvreté et d’approuver les investissements dans le programme cible national sur la réduction durable de la pauvreté et le bien-être social d’ici 2030 avec vision jusqu’en 2045.

Selon lui, l’éducation et la formation professionnelle sont de la plus haute importance pour réduire durablement la pauvreté notamment dans les régions reculées et celles peuplées par les ethnies minoritaires.

Nguyên Xuân Phuc a également appelé les localités à construire leurs propres modèles de réduction de la pauvreté d’une manière plus créative, et à lancer des campagnes d’émulation pour atteindre les objectifs de réduction durable de la pauvreté d’une manière plus substantielle.

Huong Linh/CVN 









 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Binh Thuân met les petits plats dans les grands pour séduire Le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Binh Thuân (Centre) prévoit un plan de stimulation touristique ayant pour thème "Binh Thuân, destination sure, accueillante et attractive", afin d'attirer les voyageurs à l’occasion des vacances de la Journée de la libération du Sud (30 avril) et de la Fête du Travail (1er mai).