24/06/2022 13:44
L’ambassadeur Dang Hoàng Giang, représentant permanent du Vietnam auprès des Nations unies, a affirmé l’importance des efforts humanitaires internationaux ainsi que les engagements du Vietnam à contribuer à ces activités.
>>Le Vietnam affirme la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale
>>ONU : le Vietnam copréside la consultation du projet de résolution contre les épidémies
>>Le Groupe des amis de la CNUDM appelé à agir plus face aux défis émergents

L’ambassadeur Dang Hoàng Giang, représentant permanent du Vietnam auprès des Nations unies.
Photo : VNA/CVN

S’adressant à la réunion de trois jours du segment des affaires humanitaires du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), qui s’est terminée jeudi 23 juin, le diplomate Dang Hoàng Giang a déclaré qu’en 2022, le Vietnam avait fait don de 500.000 USD aux fonds humanitaires de l’ONU et d'un million d'USD au Mécanisme pour un accès mondial aux vaccins contre le COVID-19 (COVAX).

Le Vietnam s’est également coordonné avec d’autres États membres de l’ASEAN, par l’intermédiaire du Centre de coordination de l’ASEAN pour l’assistance humanitaire (AHA) et des bureaux de l’ONU, pour fournir une aide humanitaire au peuple du Myanmar.

L’ambassadeur Dang Hoàng Giang a affirmé que la paix et la stabilité sont des conditions préalables pour assurer un accès humanitaire sûr et ininterrompu à ceux qui en ont besoin.

Les activités humanitaires doivent être fondées sur les principes de neutralité, d’impartialité et d’indépendance, dans le respect de la Charte des Nations unies et du droit international humanitaire, conformément aux conditions, aux besoins et aux circonstances de chaque pays, a-t-il souligné.

Il a déclaré que les pays ont les rôles et les responsabilités les plus importants pour s’attaquer aux causes profondes des conflits et des crises humanitaires de manière globale ; et devraient renforcer leur capacité à prévenir les maladies, à réduire les risques climatiques et environnementaux, à renforcer les systèmes d’alerte précoce et de préparation, et à accroître le financement de l’adaptation et de la résilience.

Le représentant a également souligné la nécessité de renforcer la coordination et d’instaurer la confiance entre les bureaux des Nations unies et les gouvernements et les parties prenantes dans l’action, le financement et le partage de données afin de répondre rapidement aux défis humanitaires mondiaux émergents.

Il a également profité de l’occasion pour adresser ses sincères condoléances au peuple afghan touché le 22 juin par le fort tremblement de terre dans la province de Paktika.

Dans son allocution, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que les mégatendances mondiales convergent vers une méga crise de conflits, de perturbations climatiques, de faim et d’augmentation du coût de la vie.

"Ces défis nous obligent à intensifier nos efforts pour soutenir un système humanitaire fort, flexible et doté de ressources suffisantes, mieux équipé pour atteindre et protéger les personnes les plus isolées et marginalisées", a-t-il déclaré dans un message vidéo à la réunion. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.