25/02/2021 11:04
L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, s'est déclaré préoccupé par les cas d'utilisation de la force ou de menaces de recourir à la force dans les relations internationales, qui sont contraires à la Charte des Nations unies et menacent la paix et la sécurité internationales.
>>ONU : le Vietnam salue l’évolution positive de la mise en œuvre de l’Accord de Riyad du Yémen
>>ONU : le Vietnam appelle à lever les sanctions unilatérales

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, le 24 février à une réunion virtuelle en "formule Arria" du Conseil de sécurité des Nations unies. Photo : VNA/CVN

L’ambassadeur vietnamien a participé le 24 février à une réunion virtuelle en "formule Arria" du Conseil de sécurité des Nations unies, présidée par le Mexique. Cette réunion portait sur le recours à la force dans le droit international, les acteurs non étatiques et la légitime défense.

Dang Dinh Quy a souligné que les pays avaient l'obligation d’édifier des relations amicales, de promouvoir la Charte des Nations unies et le droit international, de respecter les principes de souveraineté, d'intégrité territoriale et de non-ingérence dans les affaires internes, de régler par la voie pacifique les différends sans recourir à la force ni menacer d’y recourir.

Le diplomate vietnamien a déclaré que le Conseil de sécurité devrait promouvoir le respect du droit international et renforcer le rôle du droit international et de la Charte des Nations unies en tant qu'outil essentiel pour maintenir la paix et la sécurité internationales, en renforçant la coordination avec les organisations régionales et les organes juridiques internationaux dans la promotion de la résolution des différends, du maintien de la paix et de la prévention des conflits.

Les réunions en formule Arria sont des rencontres confidentielles et très informelles qui permettent aux membres du Conseil d’avoir, à huis clos et selon une procédure offrant toute la souplesse voulue, de francs échanges de vues avec des personnes dont le ou les membres du Conseil qui les ont invitées et qui sont chargés d’organiser et d’animer la réunion considèrent que le Conseil aurait intérêt à les entendre ou à qui ils souhaitent faire passer un message. Elles donnent aux membres du Conseil de sécurité concernés la possibilité d’avoir des échanges directs avec des représentants de gouvernements et d’organisations internationales – souvent à la demande de ces derniers – ainsi qu’avec des parties non étatiques, sur des questions qui les préoccupent et qui relèvent de la responsabilité du Conseil de sécurité.

Ces réunions portent le nom d’un ancien Représentant permanent du Venezuela auprès de l’ONU, Diego Arria, qui a siégé au Conseil en 1992 et 1993 et inauguré cette pratique en 1992. Lorsqu’il a convoqué la première réunion en formule Arria, l’Ambassadeur Arria était Président du Conseil de sécurité. Cependant, il ressort de la pratique récente du Conseil que ses membres préfèrent que ce ne soit pas le président, mais un autre membre du Conseil, qui convoque ce genre de réunion. La présidence de la réunion est assurée par le membre qui a lancé la convocation.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.