Le Vietnam souligne le maintien de paix et la sécurité harmonieuse à l’ADMM

La réunion à huis clos des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM Retreat) s’est ouverte mardi 22 novembre à Siem Reap sous la présidence du vice-Premier ministre cambodgien et ministre de la Défense, Tea Banh.

>> Le Vietnam participe à l’ADMM restreinte et à l’ADMM Plus au Cambodge

Cet événement qui a réuni le ministre vietnamien de la Défense, Phan Van Giang, et ses homologues de l’ASEAN ainsi que le secrétaire général de l’ASEAN, Lim Jock Hoi, s’inscrivait dans le cadre des séries de l’ADMM Retreat et de la 9e réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN Plus (ADMM-Plus) qui comprend huit partenaires de dialogue, du 21 au 23 novembre à Siem Reap.

L'ADMM Retreat s’est ouverte mardi 22 novembre à Siem Reap sous la présidence du vice-Premier ministre cambodgien et ministre de la Défense, Tea Banh.
Photo : VNA/CVN

Évoquant le thème "Coopération en matière défense pour une sécurité harmonieuse" des réunions de l’ADMM et de l’ADMM-Plus au Cambodge, le ministre Phan Van Giang a déclaré que l’harmonie est une approche équilibrée, assurant les intérêts de chaque Etat membre de l’ASEAN et de la Communauté de l’ASEAN et maintenant l’attention des partenaires extérieurs dans le but de promouvoir les inititives pour la paix, la stabilité, la coopération, le développement et la prospérité dans la région.

Tout d’abord, le maintien et la garantie d’un environnement pacifique, sûr et stable dans la région, y compris la Mer Orientale, suscitent la préoccupation et l’intérêt commun de tous les pays, a souligné le ministre vietnamien de la Défense.

L’ASEAN doit être ferme et cohérente sur sa position de principe sur la question de la Mer Orientale, promouvoir la mise en œuvre complète et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), s’efforcer d’élaborer un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace et substantiel, traiter les problèmes dans un esprit de paix, d’amitié, de coopération et de développement et dans le respect du droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), a-t-il déclaré.

Ensuite, l’ASEAN doit adopter une approche harmonieuse dans l’expansion des relations extérieures avec des partenaires à l’extérieur de la région, a poursuivi le ministre Phan Van Giang.

D’une part, il faut s’en tenir aux principes de l’ASEAN, maintenir le rôle central de l’ASEAN dans les mécanismes pilotés par l’ASEAN, et d’autre part, il faut promouvoir les facteurs positifs dans la coopération avec les partenaires non-ASEAN, a-t-il indiqué.

Le fait que certains pays et organisations partenaires de l’ASEAN souhaitent participer plus profondément à l’ADMM-Plus montre l’attrait du mécanisme de coopération de l’ASEAN. Ces derniers temps, nous avons traité cette question de manière équilibrée. Le document conceptuel sur les relations extérieures de l’ADMM est en cours d’élaboration pour garantir que l’ADMM conserve le pouvoir de décision, a-t-il partagé.

Lors de l’ADMM Retreat, les ministres de la Défense de l’ASEAN ont échangé leurs points de vue sur l’environnement de sécurité international et régional.

Les chefs de la délégation ont tous affirmé que l’ASEAN doit s’unir, maintenir son rôle central et de premier plan dans les mécanismes de coopération dans la région pour répondre rapidement aux nouveaux défis de sécurité traditionnels et non traditionnels tels que les conflits armés, la compétition entre grandes puissances, les catastrophes naturelles, les épidémies, les changements climatiques.

Les ministres ont également eu un échange approfondi sur les défis de la sécurité maritime, notamment en Mer Orientale, et ont souligné l’importance du maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale pour la sécurité régionale et mondiale.

VNA/CVN

back to top