02/06/2021 23:22
Le Vietnam s’efforce de passer d’une économie linéaire à une économie circulaire basée sur les trois piliers de la conception et de la prolongation de la durée de vie des matériaux, de la réduction des déchets et des émissions et de la restauration du système écologique, a déclaré le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà.

>>Renforcement de la communication sur la réduction des déchets en plastique
>>Le Vietnam fait le pari de l’économie circulaire
 

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà lors du webinaire, le 2 juin. Photo : TNMT/CVN


Le ministre a fait cette déclaration lors d’un webinaire organisé mercredi 2 juin à Hanoï en marge du Forum mondial de l’économie circulaire

Cet événement est destiné à introduire des politiques et des études de cas sur l’économie circulaire, les principes et recommandations pertinents, et à discuter de la reprise économique verte après la pandémie de COVID-19.

Le webinaire a été co-organisé par l’Institut de stratégie et de politique sur les ressources naturelles et l’environnement du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement (MoNRE), l’Institut de la Banque asiatique de développement (ADBI) et le Fonds finlandais pour l’innovation (SITRA).

Pour un développement durable

Le ministre a déclaré que le passage à une économie circulaire et verte à faibles émissions de carbone est une tendance indispensable de l’époque et une révolution de l’industrie verte au XXIe siècle, offrant une chance à la communauté mondiale de tenir ses engagements internationaux dans la protection de l’environnement et la réponse aux changements climatiques pour le développement durable.

 

Les délégués participant au webinaire, le 2 juin. Photo : TNMT/CVN


En réponse à la Journée mondiale de l’environnement (5 juin), le Vietnam a lancé plusieurs programmes au cours du Mois d’action pour l’environnement pour encourager le développement de l’économie circulaire via une production et une consommation durables, a-t-il indiqué.

Conformément à la Loi sur la protection de l’environnement de 2020, le MoNRE travaille avec les agences concernées pour élaborer des règles sur des critères, des feuilles de route et des mécanismes pour encourager le développement de l’économie circulaire dans le pays.

Le MoNRE, en collaboration avec le ministère des Finances, restructure le système d’outils économiques et financiers dans le domaine des ressources naturelles et de l’environnement, assurant ainsi la sécurité financière nationale et répondant aux exigences de protection de l’environnement à chaque période.

Selon le ministre, le MoNRE travaille également en partenariat avec le ministère de l’Information et de la Communication, des ministères et des agences pour créer une base de données dans ce domaine au service du programme national de transformation numérique.

Les participants à l’événement ont examiné le cadre juridique, les politiques et réglementations nationales et régionales, les opportunités pour le secteur privé et les innovations dans les villes, et les meilleures solutions pour passer à l’économie circulaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.