20/06/2019 23:31
La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang a fait le point à la presse jeudi 20 juin sur la fraude commerciale, le sauvetage d’un bateau philippin par des pêcheurs vietnamiens et l’arraisonnement de bateaux vietnamiens par des services chinois.
>>Le Vietnam affirme sa souveraineté sur les archipels de Truong Sa et Hoàng Sa
>>Demander à la Chine de respecter la souveraineté vietnamienne

La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang, le 20 juin à Hanoï.
Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

Le gouvernement vietnamien est déterminé à empêcher et sanctionnera sévèrement toute fraude commerciale, a déclaré la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang au sujet des produits étrangers estampillés de marques vietnamiennes.

Il s’agit, selon la diplomate, d’une pratique frauduleuse exercée par certains exportateurs étrangers dans le but de réexporter vers un pays tiers qui applique des taxes moins élevées sur les produits vietnamiens.

L’Administration nationale des douanes a pris des mesures concrètes pour empêcher cette pratique et protéger la production nationale, a assuré Lê Thi Thu Hang.

Le 9 juin, un bateau de pêche philippin a fait naufrage dans les eaux de l’archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam. Les pêcheurs philippins ont été sauvés par leurs confrères vietnamiens.

Interrogée sur cette affaire, Lê Thi Thu Hang a indiqué que les pêcheurs vietnamiens n’avaient fait qu’appliquer les dispositions de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et de la Convention de l’Organisation maritime internationale sur l’obligation de porter secours aux pêcheurs en détresse et les traiter avec humanité.

Ce traitement n’a pas été réservé aux bateaux de pêche vietnamiens qui ont été récemment arraisonnés par les services chinois alors qu’ils opéraient dans les eaux de l’archipel vietnamien de Hoàng Sa (Paracel).

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a rappelé que la souveraineté du Vietnam sur cet archipel est indiscutable et qu’en agissant de la sorte, la Chine avait transgressé la loi internationale, la convention bilatérale sur les principes directeurs du règlement des questions en mer, menacé la sécurité des biens des pêcheurs opérant normalement dans cette zone.

Le Vietnam, a-t-elle martelé, demande à la Chine de sanctionner les contrevenants, d’indemniser convenablement les pêcheurs vietnamiens et de veiller à ce que pareil incident ne se reproduise plus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.