25/05/2022 14:31
Depuis le début de l’année, le travail de prévention et de lutte contre la corruption et les pratiques malsaines continue de se renforcer et touche les domaines du foncier, de la finance, des valeurs mobilières, de l’adjudication...
>>Coordination pour prévenir et lutter contre la corruption et les phénomènes négatifs
>>Affaire de Viêt A : la police a saisi et bloqué 70 millions d'USD

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong (debout) préside la réunion sur la lutte contre la corruption, le 27 avril à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les autorités compétentes ont accéléré le traitement des affaires de corruption graves et compliquées qui ont attiré l'attention du grand public.

Les affaires révélées ces derniers temps ont sont de nouvelles illustrations de la forte détermination du Parti et de l'État à lutter contre la corruption et les pratiques malsaines, gagnant la confiance du peuple.

Les affaires de "corruption passive", de "corruption active" et d'"abus de fonctions ou de pouvoirs dans l’exercice de fonctions publiques" survenues à Viêt A Technologies JSC et au Centre de contrôle des maladies (CDC) de la province de Hai Duong, ainsi que d’autres affaires, ont attiré une grande attention du public.

L'affaire survenue à Viêt A Technologies JSC a été incluse dans la liste de suivi du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines.

Pour cette grave affaire, la Commission de contrôle du Comité central du Parti a indiqué, lors de ses 12e et 13e réunions, des signes de violation des Comités chargés des affaires du Parti du ministère des Sciences et des Technologies et du ministère de la Santé pour le mandat 2016-2021, des permanences des Comités du Parti de l'Académie de médecine militaire pour les mandats 2015-2020 et 2020-2025 et de certains individus.

Le général de division Dô Quyêt, secrétaire adjoint du comité du Parti et directeur de l’Académie de médecine militaire du Vietnam.
Photo : VNA/CVN
Le Secrétariat du Comité central du Parti a décidé de donner des avertissements aux permanences des Comités du Parti de l'Académie de médecine militaire pour les mandats 2015-2020 et 2020-2025. Il a également décidé de relever le général de division Dô Quyêt et le général de brigade Hoàng Van Luong de toutes leurs fonctions dans le Parti durant ces mandats.

Les violations dans cette affaire continuent d'être clarifiées de toute urgence, conformément à la conclusion N°12-KL/TW sur la poursuite du renforcement de la direction du Parti dans la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines.

L'affaire survenue au groupe FLC, à la Société par actions boursière BOS et d’autres sociétés concernées, consiste en des actes de "manipulation boursière" et de "dissimulation d'informations dans les activités boursières". Elle a causé des dommages à des investisseurs et affecté le marché boursier vietnamien.

Cette affaire a également été incluse dans la liste de suivi du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines.

Poursuivre l'inspection

Lors de sa 13e réunion tenue fin mars 2022, la Commission de contrôle du Comité central du Parti a conclu que le Comité du Parti de la Commission des valeurs mobilières de l'État (SSC) pour le mandat 2015-2020 avait violé les principes du centralisme démocratique et les règlementations de travail, fait preuve de négligence dans la gestion, de manque de responsabilité dans le contrôle et la supervision, ce qui avait entraîné des violations de certains particuliers et organisations.

La Commission de contrôle a déclaré que ces actes répréhensibles avaient causé de graves conséquences, affectant négativement le marché boursier, réduisant la confiance des investisseurs et portant atteint au prestige du Parti et de la SSC, appelant à des mesures disciplinaires.

Trân Câm Tu, membre du Bureau politique, président de la Commission de contrôle du Comité central du Parti, a souligné la nécessité de continuer à renforcer l'inspection, la supervision et la discipline du Parti dans les temps à venir, en se concentrant sur les domaines, les lieux et les postes de travail où la corruption et les pratiques malsaines sont susceptibles de se produire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.