22/11/2021 22:25
La mise en œuvre par le Vietnam du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM) a été examinée lors d’une conférence co-organisée lundi 22 novembre par le ministère des Affaires étrangères et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
>>Pour réduire les impacts sur les migrants
>>Le Vietnam propose des solutions à résoudre l'impact du COVID-19 sur les migrants

Vue de la conférence sur la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, le 22 novembre.
Photo : VNA/CVN

L’événement, organisé à la fois en présentiel et en ligne, a réuni 250 délégués d’agences compétentes, de ministères et d’organisations internationales.

Les participants ont discuté des moyens d’accroître l’efficacité de la mise en œuvre du GCM et ont examiné le rapport national du Vietnam qui sera présenté au Forum international d’examen des migrations prévu en mai 2022 à New York.

Le ministère des Affaires étrangères se coordonne avec les ministères et agences concernés pour achever le rapport et l’envoyer à la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie et le Pacifique.

Le Forum d’examen des migrations internationales aura lieu tous les quatre ans à compter de 2022. Chaque édition donnera lieu à une déclaration de progrès convenue au niveau intergouvernemental.

Dans ses remarques, le vice-ministre des Affaires étrangères Tô Anh Dung a souligné les défis de la gestion des migrations dans le contexte de la pandémie de COVID-19, en particulier compte tenu de la complexité des activités de migration illégale.

Concernant la réalisation par le Vietnam du plan de mise en œuvre du GCM, a-t-il déclaré, malgré une série de difficultés, les ministères, les agences et les localités ont travaillé dur à cet égard.

Partageant le point de vue de Tô Anh Dung, la cheffe de mission de l’OIM Vietnam, Mihyung Park, a déclaré que la pandémie a posé diverses difficultés aux parties concernées, en particulier aux migrants, ce qui en fait l’un des groupes les plus vulnérables.

Elle a donc appelé les pays à redoubler d’efforts pour garantir une migration sûre, ordonnée et régulière.

Mihyung Park a loué le Vietnam pour ses contributions actives à la construction et à la ratification du Pacte mondial, ainsi que des engagements fermes du pays à promouvoir une migration sûre, ordonnée et régulière.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.