Le Vietnam et les États-Unis veulent approfondir leur partenariat intégral

Le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son et l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam Marc Knapper ont passé en revue et noté avec plaisir l’évolution positive du partenariat intégral entre le Vietnam et les États-Unis lors de leur rencontre, mercredi le 23 mars à Hanoï.

>>Le Vietnam fait toujours grand cas des relations avec les États-Unis

>>Les États-Unis investissent 36 millions d'USD au Vietnam

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bùi Thanh Son (droite) et l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam Marc Knapper, le 23 mars à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les dirigeants vietnamiens et américains ont maintenu des visites et des réunions, ont-ils déclaré Bùi Thanh Son et Marc Knapper, ajoutant que les deux parties avaient également renforcé leur coopération dans des domaines tels que l’économie et le commerce, la prévention et le contrôle du COVID-19, la réponse au changement climatique et le règlement des conséquences de la guerre.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a exprimé l’espoir que l’ambassadeur américain apportera davantage de contributions au partenariat intégral de manière efficace et pratique, et travaillera avec la partie vietnamienne pour pousser les visites des dirigeants de haut rang des deux pays cette année, ainsi que l’échange de délégations et réunions à tous les niveaux et canaux, y compris le Parti, l’Assemblée nationale et la diplomatie populaire.

Il a également demandé une coordination étroite du diplomate avec les ministères et agences vietnamiens pour renforcer la collaboration dans des domaines importants et prioritaires tels que la reprise et la croissance économiques post-épidémie, l’amélioration de la résilience des chaînes d’approvisionnement, la construction d’infrastructures de haute qualité, le développement vert et durable, et la formation des ressources humaines.

En réponse, l’ambassadeur Marc Knapper a exprimé son impression sur le développement vigoureux du Vietnam au cours des dernières années et a hautement apprécié les résultats importants du partenariat intégral.

Les États-Unis soutiennent un Vietnam indépendant, fort et prospère, a-t-il dit, soulignant que les États-Unis espèrent élever leurs relations avec la nation d’Asie du Sud-Est à un nouveau niveau.

Le diplomate s’est engagé à coordonner étroitement avec les ministères et agences vietnamiens, y compris le ministère des Affaires étrangères, pour favoriser l’échange de visites de haut niveau en 2022 et renforcer la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, du commerce à la défense-sécurité et aux soins de santé, en passant par la réponse au changement climatique et la transition énergétique.

Concernant la question ukrainienne, Bùi Thanh Son a réitéré la position constante du Vietnam selon laquelle leslitiges et différends internationaux doivent être réglés par des mesures pacifiques conformément aux principes fondamentaux de la Charte des Nations unies et du droit international, en particulier ceux sur le respect de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des nations.

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères a souligné la nécessité d’assurer la sécurité des civils, y compris les Vietnamiens en Ukraine, pour évacuer des zones de combat.

Sur les questions régionales, les deux hommes ont souligné l’importance du respect du droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, et ont convenu de poursuivre une coordination étroite dans les cadres de coopération régionale, en particulier les mécanismes de l’ASEAN et de la sous-région du Mékong.


VNA/CVN