Le Vietnam est un marché important des détaillants japonais

Le journal Nikkei Asia vient d’analyser la stratégie d’investissement à l’étranger des géants de la grande distribution japonais, qui affirme que le Vietnam est le marché le plus important pour le groupe Aeon ainsi que de nombreux autres détaillants.

>>Les bananes vietnamiennes à la conquête du marché japonais

>>Semaine des produits vietnamiens au Japon

>>Le directeur régional de AEON pour l’ASEAN apprécie la qualité du litchi "thiêu"

Capture d'écran de l'article sur le journal "Nikkei Asia".
Photo : Câm Sa/CVN

L’épidémie de COVID-19, combinée à des barrières plus faibles aux investissements étrangers, a créé ce que l’un des principaux opérateurs de supermarchés du Japon considère comme sa chance d’atteindre davantage de consommateurs de la nation d’Asie du Sud-Est, a-t-il écrit.

Selon le journal, Aeon prévoit d’ouvrir une centaine de ses supermarchés MaxValu au Vietnam d’ici 2025, contre seulement quatre dans la région de Hanoï actuellement. Il ajoutera de plus grands magasins avec 500 m² ou plus d’espace au sol dans son expansion.

"Le Vietnam est le marché le plus important pour notre stratégie à l’étranger", a déclaré Soichi Okazaki, directeur en charge des activités du groupe en Asie du Sud-Est.

Les supermarchés font partie de la vision de croissance du groupe. La filiale Aeon Mall, cotée à Tokyo, prévoit d’augmenter ses centres commerciaux au Vietnam à 16 d’ici 2025, contre six actuellement.

Au Centre commercial Aeon à Hanoï.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Dans sa quête de taille et de poids, Aeon va concurrencer le leader vietnamien des supermarchés Masan Group et le thaïlandais Central Group, qui exploite 230 magasins.

Aeon n’est pas le seul groupe japonais à lorgner les consommateurs d’Asie du Sud-Est. Sumitomo Corp prévoit d’ouvrir d’autres magasins de la chaîne de supermarchés de style japonais FujiMart au Vietnam avec le conglomérat local BRG Group.

FujiMart a trois emplacements à Hanoï. "Avec l’épidémie de COVID-19, les supermarchés ont attiré une clientèle qui les considère comme hygiéniques", a déclaré Keisuke Hitotsumatsu, qui dirige le joint-venture.

L’opérateur de la chaîne de magasins Don Don Donki, Pan Pacific International Holdings, vise à augmenter ses ventes à l’étranger à 1.000 milliards de yens (plus de 8,7 milliards d'USD) d’ici juin 2030, soit environ six fois le niveau de l’exercice précédent.

Don Don Donki vend une variété d’aliments de style japonais, tels que des repas bento, des sushis frais et du saké, préparés avec des produits provenant du Japon. La compagnie prévoit d’ouvrir une dizaine de magasins en Asie du Sud-Est au cours de cet exercice, portant le total à 20.

Selon Euromonitor, le marché des aliments transformés dans les six principales économies de l’ASEAN devrait croître d’environ 60% de 2016 à 2026, pour atteindre environ 112,7 milliards d’USD. Le Vietnam connaît la croissance la plus rapide parmi les six, de près de 90% au cours de cette période.


VNA/CVN