28/01/2022 19:11
Le Vietnam a décidé de dépêcher pour la première fois sept officiers à la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abiyé (FISNUA), a-t-on appris d’une cérémonie organisée vendredi 28 janvier à Hanoï.
>>Le Vietnam veut participer davantage au maintien de la paix des Nations unies
>>Le Vietnam lance sa première équipe du génie pour le maintien de la paix

Le vice-ministre de la Défense, Hoàng Xuân Chiên, remet la décision du président de la République aux officiers envoyés à la FISNUA.
Photo : VNA/CVN

La décision de dépêcher pour la première fois sept officiers à la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abiyé (FISNUA) fait suite à la participation des officiers vietnamiens à la Mission de maintien de la paix des Nations unies au Soudan du Sud (UNMISS) et à la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA).

Le vice-ministre de la Défense, Hoàng Xuân Chiên, a remis la décision du président de la République aux officiers envoyés à la FISNUA sur l’invitation des Nations unies.

Les officiers sont la femme lieutenant-colonnel Nguyên Thi Minh Phuong, les lieutenant-colonnels Lê Ngoc Minh et Vu Trong Quynh, les commandants Bùi Xuân Duong et Nguyên Van Thu, les capitaines Lê Duy Hung et Nguyên Thê Duy.

Le général de corps d’armée Hoàng Xuân Chiên a espéré que les officiers opérant loin du pays, dans un environnement difficile, continueront à maintenir la tradition et la discipline de l’Armée populaire du Vietnam, à exécuter sérieusement la ligne politique extérieure du Parti et de l’État, et à promouvoir au maximum la solidarité collective.

Le Vietnam a officiellement rejoint les opérations de maintien de la paix en 2014. En seulement plus de sept ans, le pays a envoyé trois unités et plus de 50 officiers individuels participer aux opérations de maintien de la paix au siège de l’ONU et à des missions de l’ONU. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Le Vietnam délie les nœuds pour relancer son tourisme Le Vietnam a abandonné mi-mai les exigences de test COVID-19 pour les visiteurs entrant dans le pays, une décision qui devrait stimuler la reprise de l’industrie touristique du pays.