Le Vietnam défend l’égalité des sexes

Le Vietnam met toujours la promotion de l’égalité entre femmes et hommes au cœur de son action. La Stratégie nationale sur l'égalité des sexes pour la période 2011-2020 lui a permis de réduire les inégalités des genres dans tous les domaines et de promouvoir l’autonomisation des femmes.

>> Le Premier ministre Pham Minh Chinh préside un dialogue avec les femmes

>> UIP 45 : propositions du Vietnam pour promouvoir l'égalité des sexes

>> La voie vers l'égalité des sexes dans la vie politique et publique au Vietnam

Les femmes représentent 47,3% de la population active du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Grâce à ses efforts inlassables déployés au cours des dernières années, le Vietnam a été reconnu comme l'un des 10 meilleurs pays du monde dans la mise en œuvre de l'objectif numéro 5 “Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles” parmi les 17 objectifs de développement durable des Nations unies. Des progrès plus importants seront faits dans les temps à venir.

Des progrès notables

Selon le Rapport sur le développement humain 2020 du Programme des Nations unies pour le développement, avec un IDH (l'indice de développement humain) de 0,704, le Vietnam se classe au 117e rang sur 189 pays et territoires. Pour la première fois, notre pays figure dans la catégorie "développement humain très élevé". Par ailleurs, avec les indices de l'inégalité des revenus de 19,1% et de Gini de 35,7, le Vietnam est parmi les pays les moins inégalitaires au monde en 2019. Il s'agit d'un progrès notable pour un pays à revenu intermédiaire, de la tranche inférieure comme le nôtre.

Les résultats encourageants ont été observés dans la réduction des inégalités du genre, dans l'économie et l'emploi, dans l’amélioration de l'autonomisation économique des femmes et dans l'accès des femmes démunies et celles issues d’ethnies minoritaires aux ressources financières, au marché du travail ainsi qu’à la formation professionnelle.

D’après le Recensement général de la population et de l'habitat de 2021 effectué par l'Office général des statistiques, les femmes représentent 47,3% de la population active du pays. Plus de 285.000 entreprises sont dirigées par des femmes, ce qui représente 24% du nombre total d'entreprises du Vietnam. Le taux d'alphabétisation des femmes entre 15 et 60 ans est supérieur à 97%, le taux de femmes titulaires d’un master est supérieur à 54% et le taux de femmes titulaires d’un doctorat est d'environ 31%.

Au cours de la période 2011-2020, la promotion de l'égalité des sexes a été intégrée dans de nombreux documents juridiques importants du Vietnam tels que la Constitution de 2013, la Loi foncière de 2013, la Loi amendée sur le mariage et la famille de 2014, le Code pénal de 2015, le Code civil modifié ou encore le Code du travail de 2019.

La loi sur l'assurance sociale de 2014 stipule que les employés de sexe masculin qui paient des cotisations d'assurance sociale ont droit à un congé payé lorsque leurs épouses accouchent. De plus, l'âge pour la retraite des femmes est passé de 55 ans à 60 ans conformément au Code du travail de 2019.

Sur le plan politique, les résultats des élections législatives tenues en 2021 montrent que les femmes représentaient 30,26% de députés de la XVe législature et près de 30% de membres des conseils populaires à tous les niveaux pour le mandat 2021-2026. Ces chiffres démontrent un fort engagement politique du Parti communiste et de l'État vietnamiens en faveur de l'égalité des sexes.

Mettre le genre au cœur de sa stratégie de développement

D'ici 2025, 60% de la population auront accès aux connaissances de base sur l'égalité des genres et ce chiffre devrait atteindre 80% en 2030.
Photo : VNA/CVN

Afin de réduire davantage les inégalités entre les femmes et les hommes, le 3 mars 2021, le gouvernement vietnamien a publié la Stratégie nationale sur l'égalité des sexes pour la période 2021-2030.

Six objectifs concrets qui touchent tous les aspects de la vie: de la politique à l'économie en passant par la vie familiale, le travail, la santé, l’éducation et la formation ont été mis en place. En effet, d’ici 2025, 60% des administrations locales doivent être dirigées par une femme, ce taux devrait atteindre 75% en 2030. Les femmes salariées devront représenter 50% de la population active d'ici 2025 et environ 60% d'ici 2030.

Un plan d’action a été mis en place pour mener à bien la stratégie susmentionnée. L’idée est de renforcer la responsabilité et l’implication des pouvoirs publics dans la mise en œuvre des politiques sur l'égalité des sexes. La promotion de l'égalité des genres doit être placée au centre des politiques et stratégies de développement socio-économique du pays. Il est essentiel de renforcer la lutte contre les violences sexistes et la sensibilisation de la population à l’égalité des sexes.

VOV/VNA/CVN

back to top