14/05/2022 14:53
Le Vietnam interdira l’utilisation de tous les sacs en plastique, même sur les marchés humides, à partir de 2030, selon un responsable du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.
>>Promouvoir des solutions pour remplacer les produits en plastique à usage unique
>>Hô Chi Minh-Ville cherche à améliorer la gestion des déchets plastiques

Le sac plastique "traditionnel" compte ses jours. Photo : MTDT/CVN

Le directeur adjoint de l’Institut de stratégie et de politique sur les ressources nationales et l’environnement (ISPONRE) du ministère, Nguyên Trung Thang, a indiqué qu’actuellement, les fabricants envisagent de modifier la technologie pour répondre à la demande du marché et se conformer aux réglementations de l’État.

Le responsable a fait savoir qu’au cours des dernières années, le Vietnam a vu de nombreux signaux positifs dans la promotion de la restriction des sacs en plastique. Il a pris comme exemple la mise en place du projet pilote de la Plastic Alliance.

La Plastic Alliance rassemble 16 commerçants qui s’engagent à réduire l’utilisation des sacs plastiques jetables. Il fait partie du projet "Repenser les plastiques - Solutions d’économie circulaire aux déchets marins au Vietnam" financé par l’Union européenne (UE) et le gouvernement allemand, et mis en œuvre par Expertise France.

L’alliance a intensifié les programmes de communication destinés aux détaillants et sur les plateformes de médias sociaux pour faire changer le comportement des consommateurs et réduire les sacs et produits en plastique à usage unique.

Selon une enquête de l’ISPONRE, jusqu’à 104.000 sacs en plastique à usage unique sont utilisés chaque jour dans les supermarchés, ce qui équivaut à 38 millions de sacs par an. Parmi les 48 supermarchés enquêtés, 46 proposent gratuitement des sacs plastiques.

Par conséquent, le Vietnam s’est fixé pour objectif d’utiliser des sacs 100% écologiques dans les centres commerciaux et les supermarchés d’ici 2025.

À cette fin, de nombreuses politiques ont été approuvées par le gouvernement vietnamien pour limiter les sacs en plastique et les produits en plastique à usage unique, notamment la Stratégie nationale de gestion intégrée des déchets solides jusqu’en 2025, avec une vision à l’horizon 2050.

La Loi sur la protection de l’environnement de 2020 énonce également la responsabilité des fabricants pour le recyclage et le traitement des déchets, et comprend des dispositions sur la réduction, le recyclage et le traitement des déchets plastiques ainsi que la prévention et le contrôle des déchets plastiques océaniques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.