Le Vietnam attache une importance particulière à sa coopération avec la France

Le Vietnam attache une importance particulière à sa coopération avec la France et la considère toujours comme un partenaire important dans sa politique extérieure, a souligné le Premier ministre Pham Minh Chinh, en recevant le président du Sénat français, Gérard Larcher, jeudi après-midi 8 décembre, à Hanoï.

>> "La France est fière d’accompagner le Vietnam depuis 50 ans sur le chemin du progrès"

>> Le président du Sénat français Gérard Larcher entame sa visite officielle au Vietnam

>> Le président de l’AN s’entretient avec le président du Sénat français

>> Le leader du PCV reçoit le président du Sénat français

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a déclaré se réjouir du développement heureux et efficace du partenariat stratégique Vietnam - France dans de nombreux domaines ces derniers temps, dont la coopération économique est un pilier important. Il a affirmé que la France était toujours un partenaire commercial, un investisseur et un fournisseur d’aide au développement (APD) de premier rang du Vietnam en Europe.

 Le Premier ministre Pham Minh Chinh (4e à partir de la droite) et le président du Sénat français, Gérard Larcher (4e à partir de la gauche).
Photo: VNA/CVN

Le chef du gouvernement a émis son souhait que les deux parties renforcent leur coopération dans tous les domaines, notamment l'économie, le commerce et les investissements, et profitent des grandes opportunités apportées par l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA). Il a également déclaré souhaiter que la France crée des conditions favorables aux exportations vietnamiennes vers son marché.

Le Vietnam encourage les entreprises françaises à continuer à investir dans leurs domaines avantageux tels que la transformation numérique, la transformation verte, les énergies renouvelables…, a-t-il dit, souhaitant que la France ratifie rapidement l’Accord de protection des investissements UE – Vietnam (EVIPA) et incite la Commission européenne à retirer prochainement le "carton jaune" en matière de pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) imposé sur les produits aquatiques vietnamiens.

Il a en outre demandé à la France de renforcer la coopération bilatérale dans la culture, l’éducation, ainsi que la coopération décentralisée, etc, et de continuer à soutenir la communauté vietnamienne d’environ 300.000 personnes sur son sol.

Le président du Sénat français, Gérard Larcher, a affirmé que le Vietnam jouait un rôle très important dans la politique étrangère de la France, et que son pays continuerait à faire de son mieux pour approfondir la coopération et l’amitié avec le Vietnam. 

Il a souligné que l’économie, le commerce et l'investissement étaient toujours des points brillants dans la coopération bilatérale, ajoutant que son pays continuerait à mener des actions concrètes pour soutenir le Vietnam dans la promotion de la coopération économique, commerciale et de l’investissement avec l'Union européenne.  Selon lui, la France souhaite également dynamiser la coopération bilatérale dans les domaines de l'agriculture, de la sécurité alimentaire, des transports, de la culture, de l'éducation-formation, de la préservation et de la restauration des monuments architecturaux et culturels. 

À cette occasion, les deux dirigeants ont discuté de questions internationales et régionales d'intérêt commun, dont la Mer Orientale. Ils ont souligné la nécessité d'assurer la liberté, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime et aérienne, et de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale, de régler de façon pacifique les différends selon le droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

VNA/CVN

back to top