05/12/2019 21:32
En 2020, le Vietnam assumera à la fois la présidence de l'ASEAN 2020 et le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021. Il s’agit d’un grand honneur, mais aussi d’une lourde responsabilité du pays.

>>Table ronde sur la présidence de l’ASEAN du Vietnam en 2020
>>Le Vietnam à une réunion des hauts fonctionnaires de l'ASEAN à Bangkok
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung.
Photo : VNA/CVN


Répondant à la presse sur le rôle et la position du Vietnam en tant que président de l'ASEAN 2020 et de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, également chef de la délégation vietnamienne aux réunions des hauts fonctionnaires de l’ASEAN (SOM ASEAN - Vietnam), a affirmé que le pays assumerait ces deux postes dans le contexte d'évolution rapide du monde et de forte concurrence entre grands pays, générant de nouveaux avantages mais également de nouvelles difficultés.

Selon lui, en tant que président de l’ASEAN 2020, le Vietnam pourra appeler le bloc à un consensus et à rehausser la voix du pays au sein du Conseil de sécurité des Nations unies. 
À l'inverse, les programmes et plans des Nations Unies seront mieux mis en œuvre par l'ASEAN. Les plans de l'ASEAN seront plus synchrones avec les objectifs et plans des Nations unies.

Le Vietnam et d’autres pays de l’ASEAN cherchent à maintenir le multilatéralisme, le libre-échange et le système commercial multilatéral de la région. Le thème de l'Année de l'ASEAN 2020 : "Cohesive and Responsive"  (Cohésif et Réactif) témoigne de la volonté de créer une ASEAN résistante aux impacts de la situation régionale et mondiale. Pour ce faire, l’ASEAN devra jouer un rôle central, c’est-à-dire les pays membres du bloc devront être solidaires et unis. La présidence de l’ASEAN est donc très importante, a souligné le vice-ministre Nguyên Quôc Dung. 

Le Vietnam souhaite que l’ASEAN soit cohésive dans tous les aspects, dont les institutions, l’économie, ainsi que les personnes,  aidant l’association à partager une position commune, des intérêts communs et un comportement cohérent s’agissant des questions internationales et régionales.

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung a déclaré que le Vietnam promouvra cinq priorité pour sa présidence de l’ASEAN 2020, affirmant que le pays est prêt à assumer ce poste.

La première priorité consiste à promouvoir la mise en œuvre du rôle et des contributions actives de l’ASEAN au maintien d’un environnement pacifique, sûr et stable dans la région sur la base du renforcement de la solidarité et de l’unité de l’ASEAN.

 

Le Vietnam cherche toujours à promouvoir sa croissance économique.
Photo : VNA/CVN


Le pays donne aussi la priorité à la promotion de l’esprit d’attachement, d’entraide et de soutien mutuel entre les pays membres ; à l’amélioration de la coordination de la position commune de l’ASEAN dans le traitement des problèmes régionaux et internationaux; à la mise en place et au respect de règles et normes de comportement communs dans les relations entre nations; à l’élaboration de réponses rapides et efficaces aux défis pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

La deuxième priorité consiste à renforcer la liaison et la connectivité régionales, améliorer la réactivité et tirer parti des possibilités offertes par la 4e révolution industrielle ; à promouvoir une croissance économique, financière et sociale durable et inclusive sur la base de l’innovation et de l’application des technologies numériques et nouvelles technologies, a poursuivi
le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung. Il faudrait en même temps poursuivre les efforts pour réduire les écarts de développement; construire des ressources humaines de qualité ; renforcer les services sociaux pour les personnes et  groupes vulnérables ; moderniser l’administration publique ; construire un environnement vert. La troisième priorité consiste à promouvoir le sens de la communauté et l’identité de l’ASEAN : créer et vulgariser les valeurs communes de l’ASEAN, promouvoir la prise de conscience et la reconnaissance de la Communauté de l’ASEAN unie dans la diversité, améliorer l’image de la Communauté de l’ASEAN dans la région et le monde, a-t-il indiqué.

La quatrième priorité consiste à promouvoir des partenariats pour la paix et le développement durable avec des pays du monde entier, à promouvoir le rôle et les contributions de l’ASEAN dans la communauté internationale ; à élargir et élever ses relations avec les partenaires du monde entier, en contribuant à façonner une nouvelle architecture et de nouvelles règles pour la région et le monde. La cinquième priorité sera d'élever la réactivité, l’efficacité et l’efficacité opérationnelle de l’ASEAN par des réformes institutionnelles et le renforcement de l’efficacité opérationnelle de l’appareil de l’ASEAN ; à perfectionner et à mettre à niveau les processus et normes dans l’ASEAN, a-t-il ajouté.

Les préparatifs du Vietnam pour sa présidence de l'ASEAN en 2020 ont été mis en œuvre à temps et répondent aux demandes fixées. Cependant, le pays devra faire face à de nombreux défis l'an prochain.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.