13/05/2021 10:10
L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a appelé, mercredi 12 mai à New York, toutes les parties à renforcer leur coopération et à parvenir à un règlement durable du conflit au Yémen.
>>ONU : le Vietnam exprime son inquiétude face à l'escalade de la violence au Yémen et en Éthiopie
>>Antonio Guterres condamne les attaques lancées au Yémen et en Arabie saoudite

Affrontement à Mareb, au Yémen.
Photo : AFP/VNA/CVN

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Yémen, l’ambassadeur Dang Dinh Quy s’est déclaré gravement préoccupé par les escalades militaires aux zones frontalières qui posent des risques pour les perspectives du processus de paix au Yémen.

Saluant les efforts de diplomatie de la nevette de l'Envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, le diplomate vietnamien a souligné l’urgence pour toutes les parties de cesser les hostilités militaires, d’accepter la proposition de cessez-le-feu national de l’Envoyé spécial, et de parvenir à un règlement durable du conflit au Yémen.

Il est urgent d’assurer le passage sûr et fluide de l’aide humanitaire au Yémen et d’assurer l’accès aux services de base pour ceux qui en ont besoin, et de combler le déficit de financement afin que ces défis puissent être relevés, a-t-il insisté.

Il a également exhorté toutes les parties à accélérer la mise en œuvre les Accords de Stockholm et de Riyad et l’implication des parties dans les efforts de médiation de l’ONU.

Les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont appelé à mettre fin à la violence, à intensifier les efforts pour aider le Yémen à lutter contre la faim et à augmenter le financement des opérations humanitaires de l’ONU.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.