Le Vietnam affirme son rôle central dans l’ASEAN 

Après son adhésion à l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en 1995, le Vietnam s’affirme, jour pour jour, comme l’un des membres proactifs, actifs et responsables dans le maintien de la paix et de la prospérité dans la région.

>>Le Vietnam est un membre "responsable et actif" de l’ASEAN

>>Les jeunes de l'ASEAN proposent des mesures pour lutter contre le COVID-19

>>Le Vietnam, la passerelle entre l’ASEAN et la Chine

Le 37e Sommet de l'ASEAN et des réunions connexes de haut niveau ont été organisés à Hanoï, en novembre 2020.
Photo : VNA/CVN

Œuvrant avec d’autres membres pour faire de l’Asie du Sud-Est une région de paix, de stabilité, de coopération et de développement prospère, le Vietnam a marqué de son empreinte le processus d’édification de la Communauté de l’ASEAN axé sur l'homme.

Le Vietnam a assumé à deux reprises la présidence tournante de l’ASEAN (en 2010, 2020), organisé avec succès les 6e, 17e et 36e Sommets de l’ASEAN (en 1998, 2010, 2020), le Forum économique mondial sur l’ASEAN (2018), la 41e Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA 41) en 2020, et le Forum de haut niveau de l’ASEAN sur la coopération sous-régionale pour le développement durable et la croissance inclusive en 2021.

Le Vietnam a également assumé le rôle de coordinateur des relations de l’ASEAN avec l’Union européenne (UE). Il est le président tournant du Comité de l’ASEAN à Buenos Aires depuis juillet 2022.

Un parcours riche de contributions

Le Vietnam a été le premier pays fondateur du Forum régional de l’ASEAN (ARF) en 1994, et a apporté ses contributions à une série de mécanismes de l’ASEAN, a fait savoir le chef par intérim du SOM ASEAN Vietnam, Vu Hô.

Les mécanismes de la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN et de la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN Plus ont été mis en place durant la présidence de l’ASEAN en 2010, ou encore les mécanismes de prévention et de contrôle du COVID-19 et d’autres maladies. Les étapes vers l’avenir de l’ASEAN, telles que les discussions sur la Vision de l’ASEAN après 2025, sont également des initiatives du Vietnam, a-t-il rappelé.

Selon l’ambassadeur Vu Hô, le thème de l’ASEAN 2022 étant "Relever les défis ensemble", le Vietnam a apporté de nombreuses contributions au maintien de la paix et de la stabilité dans la région ainsi qu’à la garantie de conditions de vie stables des peuples de l’ASEAN.

Le Vietnam a contribué à l’élaboration de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), participe activement au processus d’élaboration du Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC). Ces activités contribuent toutes au processus de construction de la confiance, de contrôle des conflits et des différends, a-t-il encore indiqué.

Le Vietnam est l'un des partenaires commerciaux importants des pays membres de l'ASEAN.
Photo : VNA/CVN

Le 28 juillet 1995, le Vietnam a officiellement été admis à l’ASEAN en tant que son 7e membre, marquant un jalon important dans le processus d’intégration régionale et mondiale du Vietnam, ainsi que dans le développement du bloc régional.

Depuis son adhésion à l’ASEAN, le Vietnam s’est de plus en plus révélé un membre très responsable et actif pour l’ASEAN ainsi que la communauté internationale, a déclaré le 21 juillet à la presse la porte-parole adjointe du ministère des Affaires étrangères, Pham Thu Hang.

L’adhésion du Vietnam à l’ASEAN marque un jalon important dans l’intégration régionale et internationale étendue du pays. Ce processus se déroule avec l’intégration profonde du Vietnam dans la politique, l’économie, la diplomatie et tous les autres aspects avec d’autres pays et organisations dans le monde", a-t-elle souligné.

Le Vietnam, en collaboration avec d’autres pays membres, a activement construit la Communauté de l’ASEAN sur tous les piliers de la politique, de l’économie, de la culture et de la société, en accordant la priorité au renforcement de la connectivité du bloc, a-t-elle fait savoir.

Dans ce processus, le Vietnam travaille avec d’autres membres de l’ASEAN à l’élargissement des relations avec de nombreux partenaires à travers le monde. Cela se reflète dans le fait que de nombreux pays dans le monde veulent toujours devenir des partenaires de l’ASEAN, a-t-elle encore indiqué.

VNA/CVN

back to top