07/04/2021 23:19
Une visioconférence des hauts fonctionnaires de l’ASEAN (ASEAN SOM) se tient mercredi 7 avril.
>>Conférence en ligne du groupe de travail des hauts officiels de la défense de l'ASEAN

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung s'exprime lors de l'événement, le 7 avril.
Photo : VNA/CVN
Le Vietnam prendra des mesures pour accélérer la réduction de l'écart de développement au sein de l'ASEAN, en particulier pour renforcer la coopération sous-régionale en organisant un forum de l'ASEAN sur la réduction des écarts de développement entre les sous-régions pour une reprise intégrale et un développement durable, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung a réaffirmé le soutien et les engagements du Vietnam envers les priorités et les initiatives de coopération de l'ASEAN en 2021.

Ces priorités et initiatives doivent s'appuyer sur les réalisations acquises par le bloc en 2020, en particulier dans les domaines de la construction communautaire, de la prévention et du contrôle du COVID-19 et du relèvement post-pandémique.

Lors de la réunion, les pays participants ont également réaffirmé leur soutien aux initiatives proposées par le Brunei, président de l’ASEAN en 2021, notamment la promotion du multilatéralisme, l’amélioration de l’efficacité de l’aide humanitaire et des interventions d’urgence du bloc, et la coopération économique maritime.

En réponse au COVID-19, ils ont convenu de continuer à prioriser les efforts pour contrôler la pandémie, prévenir de nouvelles vagues d'infection, surmonter les conséquences de la pandémie et accélérer la reprise économique.

En conséquence, l'ASEAN se concentrera sur la mise en œuvre du cadre de relèvement complet, en mettant l'accent sur les zones reculées et les groupes les plus vulnérables, en utilisant 10,5 millions d’USD du Fonds de réponse COVID-19 pour acheter des vaccins, contribuant davantage à la Réserve régionale de fournitures médicales de l'ASEAN et discuter de la création du couloir de voyage de l'ASEAN. Les pays ont également partagé la nécessité d'assurer un accès égal aux vaccins et de se faire entendre contre le "nationalisme vaccinal".

Coopération avec les partenaires

La réunion a passé en revue les relations de coopération de l’ASEAN avec ses partenaires, y compris les propositions visant à améliorer les relations avec l’ASEAN, et a souligné l’importance de garantir le rôle central ainsi que les relations extérieures générales de l’ASEAN.

Une visioconférence des hauts fonctionnaires de l’ASEAN, le 7 avril.
Photo : VNA/CVN

En ce qui concerne les questions régionales et internationales, les délégués se sont déclarés préoccupés par les récents évolutions complexes en Mer Orientale, notamment les menaces, la coercition et les violations du droit international et de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), qui affectent la paix et la sécurité régionales, vont à l'encontre des engagements de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et créent une atmosphère défavorable pour les négociations sur un code de conduite en Mer Orientale (COC). Ils ont souligné la nécessité de restreindre, d'éviter de compliquer la situation, de promouvoir le droit international et l’UNCLOS de 1982, de continuer à mettre en œuvre le DOC pleinement et efficacement, et de reprendre progressivement les négociations pour un COC efficace et valide conformément au droit international et à l’UNCLOS de 1982.

Le représentant vietnamien a suggéré à l'ASEAN de maintenir sa solidarité et sa position de principe, et de faire des efforts pour négocier pour construire un COC efficace et substantiel conformément au droit international, y compris la Convention de 1982.

S'agissant de la situation au Myanmar, les participants ont convenu que les évolutions compliquées survenus ces derniers temps, y compris l'augmentation de la violence et des pertes humaines, affectent non seulement le Myanmar, mais aussi la coopération et la solidarité, l'image et la réputation de l'ASEAN. Ils ont souligné la nécessité pour l'ASEAN de poursuivre tous ses efforts pour aider le Myanmar à surmonter les difficultés.

Le chef du SOM au Vietnam a affirmé le soutien du Vietnam à l’application des méthodes de l’ASEAN pour aborder la situation au Myanmar. Le Vietnam collaborera avec d'autres pays membres pour aider activement le Myanmar à surmonter les difficultés actuelles dans l'intérêt de la paix, de la réconciliation et de la stabilité dans la région, a-t-il déclaré, ajoutant qu'en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, le Vietnam a également informé et mis à jour le Conseil sur les efforts du bloc pour aider le Myanmar.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.