18/06/2019 18:44
La 10e Conférence internationale annuelle des hauts dirigeants en charge de la sécurité s'est ouverte le 18 juin à Ufa, capitale de la République de Bachkirie, en Russie.
>>Les relations Vietnam - Russie se développent bien en tous domaines
>>Entrevue entre Nguyên Xuân Phuc et Vladimir Poutine

Le ministre vietnamien de la Police Tô Lâm (1er à gauche) prononce un discours à la conférence. Photo: Duong Tri/VNA/CVN

Des centaines de délégués de 120 pays et de représentants des Nations Unies assistent à la conférence. La délégation vietnamienne est dirigée par le général Tô Lâm, membre du Politburo et ministre de la Police, qui a prononcé un discours important à la conférence.

Au cours de la conférence de trois jours, les participants discuteront de questions telles que la garantie de la sécurité nationale et le développement socio-économique durable des pays dans le contexte de menaces globales croissantes, la coopération internationale dans le domaine des interventions humanitaires d’urgence et les perspectives dans la période actuelle afin de maintenir la stabilité stratégique.

De plus, dans le cadre de la conférence, auront lieu également des tables rondes sur le thème "Système international de sécurité de l'information, outil pour assurer la stabilité stratégique et le partenariat égal dans l'espace de l'information globale", "Renforcer la coopération internationale pour lutter contre la propagation des idéologies terroristes et contre l'auto-extrémisation de terroristes isolés".

La séance de travail du secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Nikolai Patrushev avec les chefs de délégation des pays de ASEAN.
Photo: Duong Tri/VNA/CVN

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Nikolai Patrushev, a souligné que le forum sur la sécurité organisé par la Russie attirait de plus en plus de pays dans le monde. Selon Patrushev, bien que trouver une voix commune pour toutes les questions ne soit pas facile, mais dans ce forum, les représentants des pays peuvent partager des idées et travailler ensemble dans le but de rendre le monde plus sûr. Il a également déclaré que lorsqu'il s'agissait d'assurer la sécurité dans le monde, il était nécessaire de prendre en compte la position de chaque pays.

Dans sa lettre envoyée à la conférence, le président russe Vladimir Poutine a souligné que la conférence constituait un forum de dialogue efficace sur les défis mondiaux, tout en échangeant des expériences, des informations et en développant la communication entre les pays. Le dirigeant russe a souligné que l'ordre du jour du forum était très riche et qu'il mettait l'accent sur des questions d'actualité nécessitant des décisions communes et une action collective, tout d'abord lutter contre les menaces terroristes, surmonter les conséquences des conflits armés et des catastrophes humanitaires, ainsi que garantir la sécurité de l'information.

M. Poutine a souhaité à la conférence un succès pour atteindre l'objectif commun de créer un système de sécurité fiable, flexible, indivisible et égal pour tous les systèmes de sécurité aux niveaux régional et mondial.

Dans son discours, le ministre Tô Lâm a souligné que dans le contexte de mondialisation rapide, de nombreux nouveaux problèmes avaient surgi et menaçaient la sécurité, la souveraineté et le développement socio-économique durable de chaque nation. Les menaces dans divers domaines sont de plus en plus compliquées et vont au-delà de l’échelle nationale pour devenir des questions mondiales.

Le ministre Tô Lâm (droite) a serré la main avec le directeur du service de renseignement étranger russe, Sergey Naryshkin.
Photo: Duong Tri/VNA/CVN

Selon le ministre vietnamien, les différends territoriaux compliqués renferment des risques de conflits militaires et menacent directement la paix, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation et de survol. Les criminels profitent des technologies modernes pour voler des informations, des biens intellectuels et des secrets d’État. Les actes terroristes et extrémistes dans plusieurs régions ont tendance à s’aggraver. En outre, les risques de sécurité non traditionnels tels que la criminalité organisée transnationale, les changements climatiques, les épidémies, les crises, l’épuisement des ressources naturelles, se complexifient.

Tô Lâm a souligné l’importance des efforts communs de toutes les nations pour garantir la sécurité et le développement durable. Il a ensuite avancé plusieurs mesures, dont le renforcement des forces internes de chaque nation, le respect de l’indépendance et de la souveraineté des autres États et du droit international, l’intensification de la coopération entre nations et entre régions, la promotion du rôle des organisations, des régions et des groupes des pays dans le monde dans la prévention et la lutte contre les risques.

Selon le ministre Tô Lâm, le Vietnam est toujours prêt à coopérer avec les autres pays, à partager ses expériences avec les organes d'application de la loi, ainsi que les organisations internationales, afin de renforcer les ressources et les capacités au service de la garantie de la sécurité nationale et du développement socio-économique durable, contribuant au maintien de la paix, de la stabilité du monde, des régions et des nations.

En marge de cette conférence, le ministre Tô Lâm a rencontré des représentants des délégations de Chine, du Laos, du Cambodge, du Myanmar, de Mongolie. Ils ont discuté des questions d'intérêt commun et des mesures propres à intensifier leur coopération dans la prévention et la lutte contre la criminalité organisée transnationale, le trafic de drogue, la criminalité liée aux hautes technologies, la traite humaine, le blanchiment d'argent, etc.  Auparavant, il a travaillé avec le chef par intérim de la Bachkirie, Radi Khabirov. Soulignant le développement continu du partenariat stratégique intégral entre le Vietnam et la Russie en tous domaines, Tô Lâm lui a proposé d'aider la communauté des Vietnamiens en Bachkirie à stabiliser la vie pour contribuer davantage au développement local et aux relations entre les deux pays.

Pour sa part, Radi Khabirov a souhaité que les entreprises vietnamiennes augmentent leurs investissements en Bachkirie. Les autorités de Bachkirie créeront des conditions optimales aux investisseurs vietnamiens, a-t-il affirmé.

En outre, le ministre Tô Lâm a rencontré le directeur du service de renseignement étranger russe, Sergey Naryshkin, et participé à la réception du secrétaire du Conseil de la sécurité russe, Nikolai Patrushev, destinée aux chefs des délégations des pays de l'ASEAN.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.