01/02/2021 14:41
Le Vietnam s’engage à participer activement aux négociations sur les subventions à la pêche en vue d’un consensus pour les faire avancer et atteindre les objectifs de développement durable, a déclaré une diplomate vietnamienne.
>>L’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai rencontre la directrice générale du Bureau de l’ONU

L’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’OMC, de l’Organisation des Nations unies et d’autres organisations internationales à Genève. Photo : VNA/CVN
Lors d’une réunion virtuelle des chefs de délégations du Groupe de négociation sur les règles de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) tenue le 22 janvier, l’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’OMC, de l’Organisation des Nations unies et d’autres organisations internationales à Genève, en Suisse, a déclaré apprécier les efforts du président du Groupe, l’ambassadeur colombien Santiago Wills, pour accélérer les négociations, élaborer la deuxième révision du projet de document servant de base pour les négociations d’un accord sur les subventions à la pêche.

La réunion des chefs de délégation a eu lieu à la fin de la première série de réunions d’une semaine sur les subventions à la pêche pour 2021. Durant cette semaine, les membres ont examiné plusieurs questions importantes qui devront être résolues pour parvenir à un accord. L’une d’elles était la question des plaintes en situation de non-violation. Au titre des règles actuelles de l’OMC, les plaintes en situation de non-violation dans le contexte du commerce des marchandises et des services peuvent être portées par les gouvernements devant l’Organe de règlement des différends si un membre peut démontrer qu’il a été privé d’un avantage escompté à cause d’une mesure prise par un autre membre, même s’il n’a pas enfreint les règles.

Parmi les autres questions examinées, il faut citer les points de référence utilisés pour montrer que la pêche a lieu à des niveaux biologiquement durables et une proposition visant à exempter la pêche artisanale de certaines des règles.

Transformation de pangasius dans une usine dans la province de Dông Thap (delta du Mékong). Photo : VNA/CVN

Lors de la réunion virtuelle le 22 janvier, dans son rapport aux chefs de délégations, le président du Groupe de négociation sur les règles les a informés des résultats des réunions qu’il avait tenues. Il a également dit qu’il trouvait que la série de réunions avait constitué un début constructif pour 2021 et qu’il jugeait encourageant le sentiment partagé par les membres qu’il était urgent de conclure les négociations.

Les ambassadeurs prenant la parole à la fin de la semaine partageaient ce sentiment, mais ont souligné la nécessité de sortir de l’impasse sur des éléments essentiels des négociations. Nombreux étaient également d’avis que les membres de l’OMC devaient parvenir à un accord dès que possible cette année.

Sur la base du mandat issu de la 11e Conférence ministérielle de l’OMC, ainsi que de la cible 14.6 des Objectifs de développement durable de l’ONU, les négociateurs se sont vus confier la tâche de parvenir à un accord sur des disciplines visant à éliminer les subventions à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) et à prohiber certaines formes de subventions à la pêche qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche, le traitement spécial et différencié faisant partie intégrante des négociations.

La participation active du Vietnam aux négociations de l’OMC sur les subventions à la pêche illustre son engagement et sa responsabilité en matière de développement durable de la pêche et de lutte contre la pêche INN.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.