16/05/2022 21:45
Le vice-président de l’Assemblée nationale (AN), Nguyên Duc Hai, et son homologue laotien, Sommat Pholsena, ont rendu visite le 16 mai à la classe de langue vietnamienne pour les fonctionnaires et les employés du Bureau de l'Assemblée nationale du Laos.

>>Vietnam et Laos partagent des expériences sur le développement économique post-pandémie
>>Le Vietnam et le Laos s’engagent à approfondir leurs liens
>>Le président de l’AN rencontre l’ex-secrétaire général du PPRL et ex-président du Laos

 

La délégation de l'AN du Vietnam visite la classe de langue vietnamienne pour les fonctionnaires et les employés du Bureau de l'AN du Laos.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN 


L'événement a eu lieu dans le cadre de la visite officielle au Laos du président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Vuong Dinh Huê.

Nguyên Duc Hai a exprimé son honneur de visiter la première classe de langue vietnamienne pour les fonctionnaires et les employés du Bureau de l'Assemblée nationale du Laos.

Le Vietnam apprécie hautement l'initiative du Bureau de l'Assemblée nationale du Laos d'ouvrir une classe de langue vietnamienne et la considère comme l'un des programmes de coopération nécessaires entre les Assemblées nationales des deux pays, a-t-il affirmé.

Le vice-président de l'Assemblée nationale a déclaré espérer qu’il serait en mesure d'accueillir des fonctionnaires et des employés du Bureau de l'Assemblée nationale du Laos au Vietnam dès la fin de cette formation de courte durée.  

Les cours de langue vietnamienne pour les fonctionnaires et employés du Bureau de l'Assemblée nationale laotien seront dispensés sur des périodes de 3 mois, 6 mois et un an. Après avoir terminé le cours, les participants recevront un certificat délivré par l'ambassade du Vietnam au Laos.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.