21/12/2019 22:32
Vendredi 20 décembre, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé d'accélérer la mise en œuvre de la stratégie d'industrialisation du Vietnam dans le cadre de la coopération Vietnam - Japon vers 2020 et à l'horizon 2030.
>>Industrialisation, supermarchés : le bio risque-t-il de perdre son âme ?
>>Création du Comité de pilotage de la stratégie d’industrialisation du Vietnam

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (debout) à la conférece.
Photo : VNA/CVN

Lors d'une réunion du Comité de pilotage de la stratégie à Hanoï, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, qui est également son chef, a salué les réalisations des sept dernières années, affirmant que six secteurs prioritaires de la stratégie, y compris la transformation agro-aquatique, l'électronique, l'automobile et les pièces de rechange, l'industrie de l'environnement et les économies d'énergie, la construction navale et les machines agricoles, ont apporté des contributions importantes à l'économie et à l'industrie du Vietnam en particulier.

Il a dit que cela a créé une force motrice pour l'industrie auxiliaire et a facilité l'accès des entreprises vietnamiennes à la chaîne de valeur mondiale. Cependant, il a également admis que la percée n'avait pas encore été réalisée dans la fabrication automobile, la construction navale et l'électronique, avec une faible productivité et compétitivité.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a déclaré que c'était le résultat du manque de politique de mobilisation des ressources et de la qualité limitée de la main-d'œuvre. Il a profité de l'occasion pour exhorter les ministères et les agences à attirer davantage les agences et les entreprises japonaises dans l'effort.

Les ministères de l'industrie et du commerce, de l'agriculture et du développement rural, de l'information et des communications et des transports ont été chargés d'examiner le plan d'action pour réaliser la stratégie.

Le ministère du Plan et de l'Investissement a été invité à travailler avec les ministères et agences concernés pour attirer et améliorer l'efficacité des investissements au Vietnam, en particulier les investissements japonais dans les secteurs prioritaires.

Le ministère des Finances élaborera une politique fiscale préférentielle et affectera un budget à l'effort.

La stratégie a été élaborée sous les auspices de l'ambassade du Japon au Vietnam, du ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, de l'agence japonaise de coopération internationale et d'autres agences japonaises avec la consultation de scientifiques et d'entreprises.

Son objectif est de promouvoir l'adoption technologique, d'améliorer la production de main-d'œuvre et la compétitivité mondiale, et de produire des produits à haute valeur ajoutée pour la consommation nationale et étrangère.

Selon un rapport, les investissements directs étrangers dans les six secteurs prioritaires représentaient 27% du capital social total au Vietnam de 2013 à mars 2019, l'accent étant mis sur l'électronique, les automobiles et les économies d'énergie.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.